ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
Une question ?
Cliquez-ici
Ou appelez-nous
01 49 70 98 63
(lun-ven / 9h-19h)
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

Comment louer un local quand on est professionnel libéral ?

profession libéralEn libéral, le professionnel doit remplir plusieurs formalités avant de s’installer. Mais il doit également s’assurer de choisir le bon local avec une surface totale adéquate. Le développement de votre activité en tant que professionnel libéral va majoritairement dépendre de cet aspect. Choisir le parfait local d’activité n’est pas une tâche de tout repos.

Il y a en réalité plusieurs paramètres, dont la situation géographique de celui-ci, à prendre en compte. Ce sont eux que nous vous détaillons dans la suite de notre article.

Je commence mes démarches avec un assistant administratif 

Louer un local professionnel : quels avantages pour un professionnel libéral ?

S’installer en tant que professionnel libéral est une lourde responsabilité impliquant d’importantes dépenses dans la plupart des cas. En début d’activité, vous avez le choix entre l’achat et la location d’un local composé ou simple. Même si acheter un local professionnel peut sembler avantageux à divers égards, l’option la plus pratique et économique est la location meublée ou vide.

Louer est plus économique

Acheter un local professionnel pour son métier de libéral permet certes de se constituer un patrimoine durable tout en optimisant sa bonne visibilité et sa stabilité. Mais la solution est coûteuse. Vous devez prendre en compte les frais d’agence et de notaire par exemple lorsqu’il faut trouver un local commercial à acheter. Il y aura également les frais d’hypothèque et de dossier si vous comptez acheter à crédit. Le local va certainement nécessiter certains travaux d’aménagement s’il est ancien. Investir dans l’immobilier neuf demande d’importants fonds.

En optant pour la location d’un local professionnel, vous n’aurez pas tous ces frais à gérer, quelle que soit la durée du bail. Vous devez simplement penser au loyer qui est mensuel et à vos charges relatives au local commercial loué. La maitrise du budget est plus importante dans ce cas étant donné que vous n’avez pas d’impôts fonciers à payer. Louer un bureau est la solution la plus adaptée lorsque vous débutez.

Louer pour bénéficier d’une meilleure mobilité

Lorsque vous vous installez dans un local professionnel acheté, même s’il répond aux normes, votre mobilité est réduite. Il peut en effet arriver que le quartier dans lequel vous vous êtes installé ne convienne plus à vos besoins de domiciliation par exemple. Vous allez devoir déménager et vous implanter ailleurs pour assurer le plein développement de votre activité libérale. Toutefois, cela ne sera possible qu’une fois le bien immobilier vendu. C’est un procédé qui peut prendre du temps et demander beaucoup d’énergie sans oublier la recherche de locaux nouveaux. Votre mobilité est alors restreinte.

Dans le cadre d’une location, ce n’est pas le cas. Le bailleur ne peut résilier le bail professionnel qu’à son terme. Par contre, le locataire peut à tout moment rompre le contrat en s’assurant bien sûr de respecter certaines démarches et le préavis. Vous pouvez ainsi vous déplacer selon vos besoins lorsque vous arrivez à trouver un local idéalement situé dans un bon quartier.

Louer pour personnaliser à son goût

La location de locaux professionnels vous permet de le personnaliser selon vos attentes. Vous pouvez décider d’y installer des mobiliers pour le rendre beaucoup plus confortable. L’espace disponible (murs et fonds) peut être aménagé suivant les réels besoins de votre équipe. Lorsqu’il faudra déménager, vous êtes en mesure d’emporter tous vos objets de déco.

Les inconvénients de la location pour un professionnel libéral

La location d’un local pour la profession libérale peut présenter certains inconvénients à plusieurs égards. L’entrepreneur qui possède un local loué doit payer régulièrement ses loyers. Pour plusieurs professionnels, les loyers mensuels représentent des fonds perdus. C’est en quelque sorte verser de l’argent à un propriétaire sans avoir la possibilité d’acheter le local à la fin du bail.

En matière de location pour profession libérale, il peut être pénible de dénicher un local qui se trouve idéalement dans un quartier bien situé. Dans la plupart des cas, les locaux professionnels jouissant d’une bonne situation géographique valent une petite fortune même à la location.


Vous avez d’autres questions ?

Consultez notre page dédiée à l’installation en libéral et les démarches associées, pour une gestion sereine de votre activité.


Comment bien choisir son local professionnel ?

En matière de professions libérales, le choix de votre local professionnel occupe une place importante. C’est une tâche à réaliser avec précaution si vous voulez dénicher le logement vide idéal pour l’installation de votre activité. Voici les principaux éléments à prendre en compte.

Étudier le quartier

La recherche d’un local professionnel commence par l’étude du quartier dans lequel vous désirez vous installer. Cette étude de la zone commerciale, étape très importante, vous permettra de considérer les potentiels concurrents disponibles sur le marché et leur proximité par rapport au local à louer. Vous prendrez le temps d’étudier les habitudes des habitants du quartier. Vous ferez également le point sur le budget nécessaire à votre investissement en comparant les offres.

Vérifier l’emplacement du local professionnel

Un local à usage professionnel bien situé garantit le développement de votre activité. Vous serez certain d’attirer le regard des voisins et des passants avec une touche de décoration extérieure adaptée à votre profession. Il faut ainsi éviter les locaux équipés et aménagés dans le sous-sol. De plus, louer un entrepôt peu visible peut constituer un mauvais investissement.

Il faut aussi tenir compte des commodités situées à proximité du local ou de l’espace de coworking. Il peut s’agir des arrêts de bus et des gares. Les usagers verront quotidiennement votre plaque professionnelle si elle est bien mise en évidence. Toutefois, vous devez éviter de vous installer trop près des commodités au risque d’une constante exposition aux bruits extérieurs.

Tenir compte de l’accessibilité du local professionnel

Un local accessible est celui qui dispose d’un espace exploitable pouvant servir de places de parking pour les clients. Avec une grande vitrine donnant à l’intérieur, il sera facile d’attirer l’attention des passants avant une présentation en couleurs des articles. Il faut penser à des bureaux locaux offrant la possibilité aux personnes à mobilité réduite de se déplacer sans encombre.

Vérifier la conformité du local à ses attentes

Un local professionnel conforme à vos exigences en plein centre-ville est d’abord celui qui offre une surface adéquate à l’installation des équipements et mobiliers. Cependant, il convient de faire preuve de réalisme et de louer un local à taille humaine. Si vos locaux à usage professionnel sont trop grands, vous payerez d’importants frais mensuels pour des espaces qui ne sont pas entièrement exploités.

Prendre en compte le loyer

À combien s’élève le loyer mensuel de votre futur local professionnel ? Il doit être accessible si vous voulez le payer régulièrement sans retard. Les loyers constituent en réalité l’un des postes de dépenses les plus importants lorsque vous vous installez en libéral. Vous devez alors être certain de pouvoir les solder mensuellement, quel que soit votre chiffre d’affaires. 

Ne pas négliger les frais cachés

La location de locaux commerciaux ou professionnels est une option économique, mais elle peut avoir des frais cachés non négligeables. Ceux-ci peuvent être en rapport avec les aménagements à faire avant votre installation. Si vous choisissez un local trop vieux, vous serez amené à effectuer d’importants travaux d’installation.

Vérifier le contenu du bail

Le bail professionnel doit mentionner la date de prise d’effet, la durée du contrat de location et des informations sur la description des locaux et des équipements. Le montant du loyer, les différentes modalités de versement et de révision doivent figurer dans le contrat. Il doit aussi contenir des données sur le montant précis du dépôt de garantie si le propriétaire et le locataire conviennent de son paiement. Le document fera mention des conditions de renouvellement et de rupture du contrat.

Louer un local professionnel pour son activité libérale se fait selon plusieurs paramètres spécifiques. La prise en compte de ceux que nous avons énumérés plus haut vous aidera certainement à vous en sortir.


Besoin de concentrer votre métier, sur vos patients plus prioritaires au cours de votre activité libérale ?  Pas le temps pour un ETP et vous avez besoin d’aide avant d’internaliser ? Et si vous déléguiez un peu, pour vous concentrer sur la fin ? Officéo se charge des moyens et vous reprenez en main votre cœur de métier.

Ça m’intéresse


Pour en savoir plus 

Comment préparer son installation en libéral :

Comment gérer sa comptabilité au quotidien : 

Comment gérer sa mobilité :


Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER