ASSISTANT ?
Par ici

i
ENTREPRISE ?
Etre rappelé

i
Ou appelez-nous
01 49 70 98 63

ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici

i
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

[Gestion comptable et financière] Règles et obligations comptables

La gestion comptable d’une entreprise se base sur la comptabilité générale de celle-ci en veillant à la fiabilité de ses comptes, mais également en réalisant des procédures de contrôle très particulières. En parallèle, les tableaux de bord seront également établis permettant de suivre minutieusement les comptes. Il faut donc voir la gestion de la comptabilité financière comme une nécessité pour produire une information fiable, permettant aux dirigeants de l’entreprise de prendre les bonnes décisions.

Ainsi, la gestion comptable et financière consiste à réaliser différentes actions comme :

  • Établir les opérations comptables ;
  • Effectuer un suivi rigoureux des immobilisations ;
  • Appliquer une gestion impartiale de la trésorerie ;
  • Effectuer un suivi budgétaire ;
  • Procéder à la réalisation des travaux d’inventaire ;
  • Réaliser les comptes annuels ;
  • Veiller sur les charges et les coûts ;
  • Procéder à une analyse financière.

C’est quoi la gestion comptable et financière d’une entreprise ?

La gestion comptable et financière d’une entreprise englobe la comptabilité de gestion, mais également la gestion financière et budgétaire ainsi que le contrôle de gestion. Il faut donc la voir comme un formidable outil d’évaluation pour déterminer le patrimoine d’une entreprise, mais également un système d’information à privilégier pour la direction.

Toutes les informations économiques de la société sont ainsi disponibles et interprétées pour les personnes néophytes.

Lorsque l’on parle de gestion comptable et financière, il s’agit alors de superviser la totalité des opérations comptables de l’organisation, mais également de se montrer attentif sur les résultats obtenus. À partir des données, des procédures de contrôle seront effectuées ainsi que des tableaux de bord. Une nécessité pour obtenir une information comptable exploitable pour que les dirigeants puissent prendre les décisions appropriées.

Les obligations comptables à prendre en considération pour une entreprise

Bien évidemment, l’entreprise reste dans son bon droit afin de gérer la comptabilité par elle-même. Mais elle a également la possibilité de déléguer cette opération à un intervenant externe et c’est vers cette solution qu’il faudra tendre pour éviter la moindre anomalie. Pour cela, une collaboration avec un expert-comptable inscrit au tableau de l’ordre devient un impératif.

De par ses compétences, il sera l’intervenant légal et externe pour vérifier et apprécier les comptes de la société. De plus, plusieurs obligations comptables sont communes à n’importe quelle entreprise française :

  • Ainsi, les entreprises devront enregistrer chronologiquement toutes les transactions financières ;
  • Mais également établir rigoureusement des factures ;
  • Un inventaire annuel doit également être fait concernant les éléments passifs et actifs vis-à-vis de la clôture de chaque exercice en renseignant également leur valeur ;
  • Autre obligation, l’établissement de comptes annuels et ensuite les déposer auprès du tribunal de commerce concerné. Cela implique que l’entreprise soit une société ;
  • Il est également impératif que l’entreprise dispose d’un compte bancaire dédié ;
  • Enfin, toutes les pièces comptables doivent impérativement être conservées pendant un délai de 10 ans.

Les obligations comptables pour les petites entreprises

Lorsqu’une entreprise dépend du régime réel simplifié d’imposition, la présentation des comptes annuels s’effectue de manière simplifiée. À la fin de l’exercice comptable, le document contient uniquement les dettes et les créances comptabilisées. Il s’agit d’un bilan simplifié faisant état de l’actif immobilisé, de l’actif circulant, des capitaux propres, des provisions, des dettes et des charges constatées d’avance.

Quelles sont les obligations comptables pour les grandes entreprises ?

Lorsque l’on emploie le terme de grandes entreprises, cela signifie que l’entité emploie au minimum 300 personnes avec un chiffre d’affaires qui atteint au moins 18 millions d’euros par an. Dans ce cas-là, l’entreprise devra communiquer le bilan annuel, le passif exigible, l’actif réalisable disponible, un tableau de financement, le plan de financement prévisionnel ainsi que le compte de résultat.

Lorsque l’entreprise dépend d’un groupe de sociétés ou d’une maison mère, ces derniers devront en plus fournir un rapport de gestion.

Quelle est la différence entre la comptabilité de gestion et la comptabilité financière ?

La comptabilité de gestion et la comptabilité financière correspondent à deux divisions à part entière de la comptabilité. En termes d’importance, elles sont toutes les deux fondamentales.

D’un point de vue de la comptabilité financière, il faut savoir que celle-ci demeure normalisée. Concernant la comptabilité de gestion, elle n’a pas pour vocation à être normalisée, car elle reste spécifique à chaque entreprise. Elle est donc conçue avant tout pour répondre aux besoins des dirigeants. Cependant, elle repose sur des principes communs que chaque entreprise adaptera par rapport à son activité et à son organisation.

Autre distinction, le compte de gestion n’est pas dans l’obligation de suivre les règles énoncées dans les principes de comptabilité générale, ce qui n’est pas le cas pour les comptes financiers. De plus, la comptabilité de gestion peut concerner uniquement des domaines spécifiques de l’entreprise pour faciliter le processus de prise de décision. Une fois de plus, c’est une véritable opposition avec la comptabilité financière, car elle concerne l’ensemble de l’organisation.

En quoi consiste la gestion de la trésorerie ?

Dans la gestion financière d’une entreprise, impossible de faire l’impasse sur l’importance de la trésorerie. Celle-ci est alors définie par l’ensemble des liquidités disponibles lorsque l’on prend en considération les comptes bancaires, le solde de caisse ainsi que les chèques postaux.

Ainsi, une gestion efficiente de sa trésorerie permettra de définir le montant des liquidités et donc d’anticiper certains risques financiers. Mais c’est également une façon de calculer la capacité de paiement. Par conséquent, une mauvaise gestion de la trésorerie implique un véritable danger sur la santé financière de la société.

Afin de se prémunir contre d’éventuels problèmes de trésorerie, il faut être particulièrement vigilant sur des problèmes d’impayés. Cela implique l’utilisation de contrat de prestation dans lesquels vous maîtrisez parfaitement les clauses commerciales en insistant sur la valeur des garanties. Au-delà de cette première précaution, il est également recommandé d’inclure une clause résolutoire. De cette façon, des pénalités de retard pourront être appliquées en cas de retard de paiement ou de non-paiement.

Bien qu’il existe différentes solutions pour les entreprises afin de garantir le paiement de leurs biens ou de leurs prestations, il est toujours préférable de s’en remettre à un expert-comptable ou de suivre les conseils d’un avocat spécialisé.

Vous devez également savoir que la bonne gestion comptable et financière de l’entreprise doit immédiatement être prise en considération, c’est-à-dire dès la phase de création de l’entité. De cette manière, vous adoptez dès le départ la bonne forme juridique par rapport à votre projet. La forme juridique ne doit aucunement être négligée, car elle déterminera votre régime fiscal.


Et comment ça marche concrètement ?

Nous qualifions votre demande avec vous et vous présentons la personne adaptée à votre besoin.
Votre assistant vient dans vos locaux ou travaille à distance pour vous.
Vous payez uniquement le temps de travail effectif de votre assistant.

Une solution sans engagement où vous ne payez que ce que vous consommez !

Je suis intéressé.e par une assistance comptable


Questions fréquentes

  • Quelle est la différence entre la comptabilité de gestion et la comptabilité financière ?

    D’un point de vue de la comptabilité financière, il faut savoir que celle-ci demeure normalisée. Concernant la comptabilité de gestion, elle n’a pas pour vocation à être normalisée, car elle reste spécifique à chaque entreprise. Elle est donc conçue avant tout pour répondre aux besoins des dirigeants. Cependant, elle repose sur des principes communs que chaque entreprise adaptera par rapport à son activité et à son organisation.

  • 💪Quel est le rôle de la gestion comptable et financière ?

    La gestion comptable et financière d’une entreprise s’effectue en prenant en considération la comptabilité générale de l’organisation, mais également en s’assurant de la fiabilité des comptes, en réalisant des tableaux de bord ainsi que l’application des procédures de contrôle pour produire une information exploitable. Cette information sera ensuite utilisée par la direction de l’entreprise afin de prendre des décisions stratégiques.

4.9/5 - (39 votes)
Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER