ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
Une question ?
Cliquez-ici
Ou appelez-nous
01 49 70 98 63
(lun-ven / 9h-19h)
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

L’optimisation du BFR 

-comme vous ne l’avez (presque) jamais soupçonnée-

gestion de trésorerieLa bonne gestion d’une entreprise repose sur la prise en compte de différents paramètres importants et pertinents pour l’atteinte de ses objectifs. L’entité doit par exemple trouver l’équilibre financier pour bien gérer sa trésorerie. Payer ses dettes fournisseurs, recouvrer ses créances clients et supporter ses charges de gestion sont des défis de taille. 

Le BFR (Besoin en fonds de roulement) est un indicateur de gestion qui aide et alerte le gestionnaire d’entreprise face à d’éventuelles difficultés de trésorerie. Toutefois, il est possible de prévenir et d’optimiser son BFR. Pour mieux en savoir, voici un guide qui explique en détail le sujet.  

Mieux comprendre le BFR

Le BFR est un indicateur indispensable pour connaître l’état des finances d’une entreprise (gestion de trésorerie, cycle d’exploitation…). Il existe une formule bien définie pour le calculer et mieux comprendre son impact dans la gestion financière.  

Définition 

Le Besoin en fonds de roulement est le niveau de trésorerie nécessaire dans une entreprise pour financer ses activités. Il représente en réalité la marge ou la différence entre les actifs circulants (c’est-à-dire l’ensemble des créances et des stocks) et les dettes fournisseurs. Cet indicateur est important pour toute entreprise. Il est l’outil utilisable pour corriger et trouver une solution efficace à un déséquilibre entre les encaissements et décaissements

Méthode de calcul du BFR

Grâce au calcul de son BFR, une entreprise peut déterminer l’état de sa trésorerie à un moment précis. Sa valeur se détermine à partir des informations contenues dans le bilan comptable.

BFR = (montant des stocks + montant des créances) – dette des fournisseurs 

BFR = (Encours moyen des créances clients + Stocks moyens) – Encours moyens des dettes fournisseurs

Le BFR peut également se calculer en nombre de jours de chiffre d’affaires (CA). Dans ce cas, il se calcule avec la formule suivante :  

BFR (en jours de CA) = (BFR/CA annuel HT)*360

Interprétation

Le résultat du calcul d’un BFR peut être interprété de trois manières différentes. Lorsque la valeur obtenue est positive, il faut en déduire que le besoin de financement est supérieur aux ressources financières dont dispose l’entreprise. Dans ce cas, l’entreprise doit recourir à des solutions de financement complémentaire. Il peut s’agir des concours bancaires (prêt bancaire, découvert bancaire…). 

Lorsque le BFR d’une entreprise a une valeur nulle, il faut conclure que les ressources dont dispose l’entreprise permettent de couvrir les besoins de financement. Le flux de trésorerie cette structure est équilibrée. 

Dans le cas où le Besoin en fonds de roulement serait négatif, cela indique que les ressources de l’entreprise couvrent ses besoins en trésorerie et dégage un excédent de liquidité. Cette situation s’observe surtout lorsque le délai de règlement des factures fournisseurs est plus long que celui du recouvrement de la créance client. 

Pourquoi optimiser le BFR ?

L’optimisation du BFR d’une entreprise est avantageuse sur trois aspects. Dans un premier temps, elle permet de réduire ses besoins de financement. Pour être plus précis, grâce à cette tâche, la structure n’est plus obligée de recourir aux prêts bancaires à court terme. Ensuite, il faut préciser que cette démarche permet d’améliorer la rentabilité économique de l’entreprise.

D’un autre côté, l’optimisation du BFR est d’une grande importance pour les nouvelles entreprises. Elle permet de limiter les risques de liquidités. En effet, les structures qui n’effectuent pas cette tâche sont exposées à des situations d’insolvabilité ou encore de cessations de paiement. Grâce à l’optimisation du BFR, l’entreprise peut désormais agir sur les liquidités disponibles à son actif. Il n’existe donc plus des cas de mauvais chevauchements des flux d’encaissement et décaissement.

Stratégies pour optimiser le BFR

Maintenant que les avantages de l’optimisation du BFR sont identifiés, il faut connaître la stratégie adaptée pour le faire. Essentiellement, il est important d’intervenir à trois niveaux essentiels : le poste fournisseur, la gestion des stocks puis le poste client. 

L’optimisation du poste fournisseur

L’optimisation au niveau du poste fournisseur se base sur un aspect important. Ici, il faut chercher à augmenter considérablement la durée entre la date de livraison et de paiement des fournisseurs. 

Pour réussir ce défi, il est indispensable de négocier les délais dans la même proportion que les prix. Il faut ensuite maîtriser l’offre, c’est-à-dire les marges, les délais puis les différents modes de paiement. En dernier ressort, il faut aussi réduire les risques avec un bon choix de fournisseurs. 

L’optimisation de la gestion des stocks

L’optimisation de la gestion des stocks est aussi une étape importante pour la préservation du besoin en fonds de roulement. Lorsque cette dernière n’est pas optimisée, l’entreprise risque de dépenser beaucoup plus d’argent que nécessaire. Pour éviter cela, il faut recourir à l’utilisation de tableaux de bord efficaces et procéder à l’automatisation de certaines tâches. 

L’optimisation du poste client

La majorité des entreprises ferment leurs portes à cause des impayés de leurs clients. Ainsi, il est aussi vital pour l’avenir de la société que le poste client soit également optimisé. Pour améliorer le BFR, plusieurs membres de l’entreprise sont appelés à intervenir (dirigeant, du comptable, agents commerciaux, crédit manager…)

Pour optimiser son BFR, il est capital de réduire au maximum la durée entre la date de la commande et celle du crédit en compte. Pour mieux gérer le poste client, l’entreprise doit procéder à la segmentation des clients pour repartir les risques et le chiffre d’affaires. Les délais de règlement doivent être revus à la baisse pour un paiement des factures dans les meilleurs délais. 

Après, il faut veiller au choix des moyens de paiement. L’entreprise doit mettre en place un processus de facturation et une stratégie de recouvrement efficace. Ainsi, elle doit intervenir à trois niveaux essentiellement :

La date de commande et la date de livraison 

Alors, pour optimiser le poste client, il faut commencer par adopter une politique de livraison et de gestion des commandes. Après, il faut aussi intervenir au niveau de la date de livraison. À ce niveau, il est conseillé d’opter pour une facturation à la livraison en proposant une facture d’acompte ou une facture avec échéancier.

La date de facture et la date de crédit en compte

La deuxième étape consiste à ajuster la date de facture en améliorant la gestion des termes de paiement. Ensuite, l’entreprise doit modifier sa politique de relance et de recouvrement. Ceci doit être fait dans le but de mieux fixer la date d’échéance. 

La date de règlement 

La dernière étape de l’optimisation du poste client doit prendre en compte la date de crédit en compte. Cette dernière doit aussi être bien fixée pour que la structure puisse recevoir les règlements dans les meilleurs délais.

Conclusion

L’optimisation du BFR dans une entreprise permet d’assurer une bonne trésorerie pour financer le cycle d’exploitation. Il faut donc agir sur trois aspects importants pour un bon résultat. Il s’agit du stock, des dettes fournisseurs et des créances clients. 

 

Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER