ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
On vous rappelle
01 49 70 98 63
(lun-ven / 9h-19h)
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

[DÉLOCALISATION] Coûts, stratégies et enjeux pour l’entreprise ? 

délocalisationLa délocalisation est un transfert d’activité d’une entreprise d’un pays vers un autre pays sans que ne change la destination des biens produits. Vous pensez encore que la délocalisation est néfaste pour une entreprise, sans aucune valeur ajoutée ? Vous ne considérez que les pertes d’emploi sans concevoir les possibilités économiques complémentaires ? En faisant table rase des préjugés pour une réponse orientée sur les stratégies d’externalisation en entreprise, Officéo vous récapitule les enjeux d’une solution de délocalisation.

Je souhaite externaliser une fonction support de mon entreprise

Intérêts d’une stratégie de délocalisation d’une entreprise

Les intérêts de la délocalisation pour une entreprise peuvent parfois être interprétés d’une façon hâtive, sans prendre en compte les raisons justifiant l’engagement sur une telle stratégie ni les possibilités nouvelles attendues. En effet, les intérêts d’une stratégie de délocalisation sont pluriels :

  • Géographique ;
  • Économique ;
  • Fiscal ;
  • Logistique.

La délocalisation entreprise autorise une meilleure proximité des facteurs de production, des matières premières ou des marchés visés. Dans le cas de multinationales, ceci exprime entre autres le souhait de se rapprocher de la main d’oeuvre d’une activité particulière.

Le choix d’une délocalisation pour redéfinir les enjeux économiques d’une entreprise donneuse d’ordre se concrétise par une baisse des coûts de production.

Citons par exemple une implantation d’industries lourdes en Asie, où les coûts de production et les coûts de transport sont moins élevés qu’en Occident et la réglementation plus souple.

L’optimisation fiscale est par ailleurs rendue possible par la création de « zones franches » dans lesquelles il est plus intéressant pour les entreprises d’investir.

En effet, dans la théorie, une société est imposée quand elle génère des bénéfices. La délocalisation d’un pôle, même s’il ne crée aucune valeur, favorise l’évasion fiscale.

La réduction des coûts de stockage au profit des coûts logistiques moindre est une pratique du « zéro stock » instaurée par le capitalisme moderne.

L’objectif de ce genre de délocalisation est la baisse du prix de vente final avec un gain de part de marché ou une augmentation des marges. La mondialisation et la globalisation sont en effet de nouvelles dynamiques permettant aux entreprise de considérer de nouvelles stratégies pour de meilleurs profits.

Externalisation et délocalisation d'entreprise
Délocaliser, est-ce forcément faire une croix sur une partie de son entreprise ? Allez, comme on dit, « il n’y a pas d’au revoir pour nous. Peu importe où tu es, tu seras toujours dans mon cœur », une délocalisation est loin d’être une séparation définitive !

Les coûts de la délocalisation

La délocalisation offre un gain de temps de 30% à 60% sur chaque activité ou service réalisé. Mais la délocalisation comporte aussi des coûts (souvent importants) et des risques non négligeables.

Les coûts de la délocalisation comprennent plusieurs éléments, dont :

  • La formation et la rénumération d’un intermédiaire : la personne à laquelle vous faites appel sur place pour votre sous-traitance ;
  • La mise en place d’une équipe de contrôme qualité : une équipe qui vérifierera que les produits fabriqués sont en cohérence avec le cahier des charges. Cela a un coût que vous expatriez des salariés de votre entreprise ou que vus faites appel à un prestataire local ;
  • La formation des employés : un coût supplémentaire et nécessaire pour la formation des employés sur place aux techniques de fabrication de l’entreprise par exemple. Sans oublier le coût de transport et les frais de douane ;
  • Les coûts d’investissement : les frais de base pour délocaliser qui sont assez importants (infrastructure, terrains, taxes…) ;
  • Les coûts de logistique : les coûts les plus importants qui concernent le transport et la marchandise. Ces coûts comprennent aussi les coûts de pétrole qui monte de plus en plus.

Exemples de délocalisations par activité

Parmi les entreprises française, dans le secteur de l’électroménager, le groupe Seb a délocalisé à de nombreuses reprises ses marques (Téfal, Rowenta, Calor, Moulinex, Krups) en Chine.

L’acteur de l’automobile Renault a par le passé délocalisé une partie de sa production en Chine et en Inde. Pour le secteur de l’agroalimentaire, Amora a délocalisé en Pologne, quant à Saupiquet, les haricots rouges et le maïs sont achetés via des fournisseurs chinois.

Ces premiers exemples sont tirés d’entreprises fournissant des produits pour illustrer un des effets « invisibles » de la délocalisation. En effet, dans une stratégie de délocalisation d’entreprise, beaucoup ne voient que la perte des emploi dans le pays d’origine au profit d’une concurrence économique mondiale.

Ce qui est pourtant derrière ce revers supposé est l’augmentation du pouvoir d’achat pour le consommateur. Un produit importé à prix plus bas que le prix payé s’il avait été national permet de réduire les marges. Le consommateur peut alors considérer l’achat d’autres produits grâce à ce bénéfice.

Citons encore Axa, qui a opéré la délocalisation au Maroc de chargés de clientèles travaillant pour Direct assurance, filiale d’Axa Maroc. Les exemples peuvent encore se multiplier. Détaillons à présent. les motivations à la délocalisation pour un secteur d’activité donné.

La délocalisation administrative

Un nombre significatif de processus de la chaîne de valeur d’une entreprise peuvent faire l’objet de délocalisation.

L’optimisation des services administratifs est un exemple. La création d’un pôle de délocalisation de services avec des bassins d’emplois spécialisés par fonctions ou processus demeure pertinente.

En effet, pour une internationalisation d’entreprise, choisir le pays d’accueil de la délocalisation est d’une importance capitale. Certaines entreprises (sinon beaucoup) choisissent des pays émergents.

Les principales raisons peuvent être les intérêts fiscaux, les bas salaires comparé aux pays industrialisés, ou encore les ressources plus intéressante pour une unité de production concernée. Ces paramètres varient d’une structure à l’autre.

Outre le secteur industriel qui fait l’objet de nombreuses études sur les stratégies d’offshoring, un des moyens requis (ou critère prioritaire pour réaliser la délocalisation), notons :

  • La réduction des coûts fixes ;
  • Le regroupement des activités administratives ;
  • Les désimmobilisations foncières.

La délocalisation du service client

La plupart des entreprises délocalisent leur service client et font appel à des opérateurs téléphoniques situés à l’étranger pour des raisons liées principalement aux coûts qui sont beaucoup plus abordables. 

La délocalisation de la prospection

De la même manière que le service client, la prospection est l’un des services les plus délocalisés en France. Les entreprises font leur démarchage grâce à des call-centers situés à l’étranger qui sont à des coûts moindres et qui permettent donc aux entreprises de faire des économies non négligeables. 

Délocalisation des entreprises : quelles conséquences ?

La perte des emplois est la conséquence la plus répandue quant il est question de délocalisation d’entreprise.

Pourtant, c’est un aspect inéluctable. Parmi les conséquences possibles, voyons rapidement quelles sont les risques suivant des stratégies de délocalisation et typologies d’entreprise différentes :

  • Différences culturelles ;
  • Perte du contrôle de l’activité ;
  • Risque au niveau de la qualité du produit ;
  • Risque d’échec de l’opération lorsque celle-ci est trop complexe ;
  • Non-respect des délais impartis ;
  • Risque de nuisance à la société si le produit/service est de mauvaise qualité ;
  • Pollution.

Par ailleurs, toutes ces conséquences ne sont pas négatives. Au contraire, certaines sont même positives pour les pays bénéficiant de la délocalisation, en particulier les pays à l’économie émergente.

Elle permet par exemple la création de nouveau emplois. L’augmentation du niveau de vie dans les pays cibles et la progression de la démocratie dans certains pays non démocratiques est d’ailleurs souvent citée à ce sujet.

Conséquences économiques

L’accroissement de la compétitivité des entreprises françaises (et internationales) résidentes est indéniable dans une politique de délocalisation.

Ceci, notamment grâce à l’abaissement des coûts de consommations intermédiaires. Dans le cas du prix des biens de consommation, nous l’avons évoqué plus haut, la délocalisation d’entreprise favorise la croissance du pouvoir d’achat des ménages.

Conséquences sociales

Au niveau social, la délocalisation d’entreprise implique un changement dans l’arrangement salarial de l’entreprise concernée. Les pertes d’emploi directes comme indirecte sont difficiles à compenser dans les pays où des faiblesses compétitives justifient la délocalisation.

Un licenciement du personnel dans le pays d’origine s’accompagne sous de la suppression d’emploi de sous-traitants directs comme indirects.

Ainsi, les emplois chez les fournisseurs sont également impactés. Cette situation est à considérer avec beaucoup plus de prudence, notamment lorsqu’un sous-traitant intervient pour une procédure majeure dans la chaine de production.

Conséquences politiques

Les délocalisations questionnent les acteurs politiques des pays concernés. Dans un contexte de guerre commerciale qui caractérise le capitalisme, les personnalités actrices du monde politique peuvent être amenées à voter des loi et entamer des projets dédiés à la délocalisation, en faveur ou en défaveur de cette stratégie.

Questions fréquentes

  • ❓ Pourquoi délocaliser ?

    Malgré la mauvaise image de la stratégie de délocalisation, les entreprises y trouvent des avantages. Ceux-ci peuvent aller jusqu’à la préservation d’avantages commerciaux, impliquant alors la pérennité de l’activité toute entière. Ainsi, les principaux avantages justifiant la mise en place de la délocalisation sont :

    • Faire des économies ;
    • Optimiser l’activité de l’entreprise ;
    • Être soumis à une fiscalité moins lourde ;
    • Rechercher un environnement stable.
  • 💡 Faut-il parler de délocalisation d’entreprise ou d’externalisation ?

    La délocalisation (offshoring) est une forme d’externalisation (outsourcing). De nombreuses entreprises font le choix, dans une stratégie d’externalisation d’une unité ou d’un service, de recourir à une opération de délocalisation. Les entreprises délocalisent leurs processus de production pour faire face à la concurrence en augmentant leurs marges et en baissant leurs prix finaux.

  • ⭐️ Mieux vaut parler de délocalisation ou relocalisation ? 

    Il ne faut pas confondre « délocalisation » et « relocalisation ». En ce qui concerne la délocalisation, il s’agit de l’implantation sur un territoire étranger (le pays d’accueil), d’une activité productive ou commerciale auparavant effectuée sur le territoire national (le pays d’origine).
    Même s’il y a transfert économique, une délocalisation n’est pas systématiquement synonyme de fermeture dans le pays d’origine. Une délocalisation des activités d’outsourcing, d’externalisation, de sous-traitance, est par exemple un choix commercial d’échanger avec des fournisseurs étrangers, autrefois exclusivement du pays d’origine.

  • 🚀 En quoi la délocalisation améliore-t-elle la compétitivité des entreprises ?

    La délocalisation apporte une économie de coûts à la société. En diminuant ses coûts de production, grâce à la délocalisation, une entreprise vendant des biens peut proposer ses produits à des prix attractifs. Le développement et l’élargissement des offres de biens et de services se pilotent également avec plus de facilité. Pour une petite ou moyenne structure, elle profite d’avantages auxquels elle n’aurait pas eu accès en France, faute de moyens.


Besoin d’une solution premium, souple et experte et externalisée pour vos fonctions supports ? Vous êtes à la recherche d’un soutien administratif ou d’une externalisation en entreprise ponctuelle ? Officéo vous accompagne et vous apporte la bonne solution.

Ça m’intéresse


Pour en savoir plus 

Sur les stratégies en entreprises
Sur l’externalisation des services en entreprise
Sur la mise en place d’une stratégie d’externalisation

Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER