ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
Une question ?
Cliquez-ici
Ou appelez-nous
01 49 70 98 63
(lun-ven / 9h-19h)
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

Les 10 règles pour un suivi de budget en or

Vous avez toujours rêve de suivre votre budget comme un pro ? Finalement, vous vous sentez prêt à vous y mettre, mais ne savez pas quelles habitudes mettre en place ? Mieux gérer son budget est plus simple qu’il n’y paraît.

Règle 1 : Tenir ses comptes

Tenir les comptes (à titre personnel ou pour son entreprise) permet de connaître à tout moment l’état de vos finances. Les entrées et sorties d’argent sont donc à suivre régulièrement (tous les mois, toutes les semaines). Chaque compte bancaire est à surveiller. Pour cela, des solutions existences. Par exemple :

  • Noter dans un cahier dédié, avec deux colonnes séparées pour les recettes et les dépenses ;
  • Avoir un carnet de compte en vente dans le commerce ;
  • Comptabiliser les données sur ordinateur ou sur téléphone en utilisant un programme adapté.

Règle 2 : Prévoir ses dépenses

Parmi les dépenses comptabilisées, il y a des dépenses qui reviennent à date fixes. C’est par exemple le cas pour les impôts, les cotisations, les factures, les pensions. Dans certaines conditions, choisir par exemple un règlement mensuel permet d’anticiper les mouvements d’argent. De la sorte, il est plus simple de provisionner un budget, mettre de l’argent de côté, et de manière régulière.


Conseil : régler les sommes fixes en début de mois

Face aux échéances, n’hésitez pas à régler sans attendre les charges fixes. Un virement automatique, quand il est applicable, est idéal.


Règle 3 : Anticiper les coups durs

Il y a des dépenses et des recettes récurrentes, voire seulement prévisibles si elles ne sont pas périodiques. Des appareils à changer, des frais sont à prévoir : des dépenses lourdes peuvent être anticipées. Vous pouvez mettre des échéances ou des rappels pour éviter d’être pris au dépourvu.

Règle 4 : Comparer avant d’acheter

Les comparateurs de prix sont maintenant légion sur internet, dans la presse spécialisée, ou sur les réseaux de consommateurs. Ainsi, comparer les prix, les avis, et toutes les conditions avant d’acheter un produit (ou un service) peut épargner de nombreux désagréments par la suite.

Règle 5 : Épargner

Une prime tombe ? Une bonne nouvelle avec une rentrée d’argent est arrivée ? Vous avez bien anticipé vos dépenses et avez un excédent en fin de mois ? Chaque somme peut être mise de côté. Notamment pour faire face à des imprévus ou des dépenses futures inattendues.

Règle 6 : Éviter les découverts

Une bonne gestion budgétaire évite les découverts. Les agios sont les conséquences logiques des découverts récurrents, et ils sont sources de frais bancaires supplémentaires (et d’endettement). Limiter les découverts permet d’entretenir une relation de confiance avec sa banque, ce qui peut être important en cas de demande de prêt ou d’investissement. Pour un crédit consommation ou un crédit immobilier, la banque vérifie si des découverts ont été constatés, et s’il ont été récurrents, avant d’examiner la demande.

Règle 7 : Maîtriser son épargne

Maîtriser le budget implique de maîtriser l’épargne. Si vous gérez bien votre budget, il est alors beaucoup plus simple de mettre de l’argent de côté. Pensez en épargnant aux différents taux d’intérêt de l’ensemble de vos comptes (Livret A, LDDS, Livret jeune, PEL, CEL, etc.) pour faire les bons choix.


Conseil : garder la preuve des paiements

Cette habitude est très souvent oubliée. Pourtant, conserver les tickets de caisse, remplir soigneusement les talons de chèques, permet de vérifier tout mouvement bancaire suspect. En cas de doute, vous devez pouvoir trouver une pièce justificative dans vos documents. Dans le cas où le mouvement est pénalisant, vous avez une preuve pour contester la dépense.


Règle 8 : Adopter une répartition équilibrée

Des dépenses courantes équilibrées permettent de mieux gérer un budget. Par exemple, la répartition des postes de dépense selon les revenus et les besoins est courant. Considérez ce type de répartition :

  • 45% du budget sur les dépenses fixes : logement, factures, abonnements, transports, impôts, assurances, contrats ;
  • 30% des dépenses variables : vêtements, santé, nourriture, cadeaux ;
  • 15% de l’épargne ;
  • 10% de loisirs.

À titre d’exemple, les dépenses en loisir peuvent augmenter et l’épargne baisser. L’important est de garder un équilibre raisonnable.

Règle 9 : Utiliser les outils mis à disposition par votre banque

Les banques traditionnelles comme les banques en ligne ont toutes des outils pour permettre de gérer un budget. La plupart du temps, les informations comme les catégories de dépenses, les historiques, les relevés de comptes sont rapidement accessibles et pilotables.

Règle 10 : Utiliser les applications et logiciels de gestion de budget

Voici une sélection d’applications de gestion et de logiciels pour contrôler son budget, quel que soit votre situation.

Linxo

Le logiciel Linxo pour faire ses comptes, gérer son épargne et son budget depuis son téléphone. Une version web est disponible, pour ceux qui préfèrent utiliser un ordinateur.

Bankin

L’application mobile de gestion budgétaire Bankin permet de catégoriser les dépenses, suivre une épargne et prévoir un budget. Une version gratuit permet déjà d’avoir accès à des fonctionnalités intéressantes. La version plus avancées permet de personnaliser les catégories.

YNAB

You Need A Budget est un logiciel de budget assez complet. Son objectif est de vous faire faire des économies en vous permettant de réduire les dépenses excessives. Cet outil est payant, mais en quelques mois, la solution permet de faire des économies qui rattrapent l’investissement. Le coût de départ est donc rentabilisé.

Google Sheets

La suite Google donne accès à de nombreux templates de documents. Parmi les documents-types possibles des livres de comptes sont accessibles gratuitement. Vous devez vous approprier un de ces document et les intégrer à votre espace personnel dans Drive pour personnaliser le contenu.

Excel

Excel est un très bon outil pour les finances personnelles. Il est possible d’établir un budget prévisionnel et de suivre les dépenses très facile avec quelques manipulations de formules Excel.

Pour aller plus loin

Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER