ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
Une question ?
Cliquez-ici
Ou appelez-nous
01 49 70 98 63
(lun-ven / 9h-19h)
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

Comment établir un budget prévisionnel de trésorerie ?

établir un budget prévisionnel de trésorerieLe budget prévisionnel participe énormément à la gestion des entreprises. Composé des encaissements et des décaissements, la mise en œuvre du bilan prévisionnel nécessite de la précision. Voici quelques astuces qui vont certainement vous aider à vous en sortir.

Astuces pour établir la prévision des encaissements

Les encaissements prévisionnels constituent la première partie du budget de trésorerie. Il y est listé de façon plus ou moins exhaustive toutes les rentrées d’argent projetées pour la période définie. Ce sont :

  • Les créances clients (TTC) ;
  • Les aides et subventions ;
  • Les prêts et financements divers ;
  • Les remboursements du crédit de TVA ;

Afin de réussir cette section du budget prévisionnel de trésorerie de l’entreprise, il faut s’appuyer sur les réalisations antérieures. Elles donnent un bon indicatif sur la moyenne de vos recettes mensuelles pour les besoins de trésorerie. Grâce à elles, vous pouvez établir une liste de clients fidèles et réguliers qui achètent pour un montant fixe. Cela permet d’établir les bases du tableau prévisionnel de trésorerie de votre entreprise. L’idée est donc de recenser les encaissements périodiques qui varient peu ou pas du tout.

En ce qui concerne les recettes variables, les objectifs de ventes, les financements uniques, les entrées d’argent exceptionnelles doivent être pris en compte. Basez-vous sur les activités passées et les différents délais de paiement convenus avec les particuliers ou partenaires financiers.

Astuces pour établir la prévision des décaissements

Ici, ce sont les sorties d’argent fixes et variables qui vont être répertoriées pour les précisions de trésorerie. Elles concernent :

  • Les fournisseurs ;
  • Les rémunérations ;
  • Les abonnements et factures ;
  • Les demandes de prestation ;
  • Les assurances et banques ;
  • Les impôts et taxes ;
  • Les charges sociales.

La procédure d’établissement des charges fixes du budget prévisionnel est la même que pour les recettes. Les dépenses récurrentes comme le loyer et les salaires sont facilement identifiables. Leur estimation ne va pas poser de problème non plus.

Les charges variables présentent un aspect plus complexe. Un ajustement des achats chez les fournisseurs doit se faire en fonction de vos objectifs de vente et du modèle prévisionnel. Les frais de transport, les coûts de rénovation et la réparation des équipements sont autant de montants prévisionnels à prendre en compte.

Il est important de ne négliger aucune dépense, aussi petite soit-elle. Le respect de chaque délai de paiement est primordial. Cela vous évite de compter un remboursement prévu pour août dans le mois de juillet.

Par ailleurs, vous pouvez vous simplifier la tâche avec un logiciel de gestion de trésorerie. Cet outil de gestion du mouvement de trésorerie vous permet d’établir plus rapidement un tableau de bord des états prévisionnels.


Pour aller plus loin

Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER