ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
On vous rappelle
Ou appelez-nous
01 49 70 98 63
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
On vous rappelle
Ou appelez-nous
01 49 70 98 63
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
Appelez-nous 01 49 70 98 63phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

Quelle aide administrative pour une association ?

D’un moment à un autre, une association peut avoir besoin de renforcer son équipe chargée d administration. La plupart des tâches administratives sont chronophages, or elles sont essentielles au bon déroulement du quotidien de l’association. Afin d’alléger le labeur du personnel, une partie ou l’intégralité du travail, comme la gestion associative, est déléguée à un tiers. Pour ce faire, l’organisme peut faire appel à un prestataire spécialiste de l’externalisation, ou à des bénévoles.

En quelques paragraphes, découvrons dans quelles missions un tiers peut intervenir pour dispenser de l’aide administrative à une association. Par ailleurs, il convient de connaître les circonstances qui obligent l’organisme à opter pour cette solution.

Aide administrative pour une association : dans quelles situations ?

L’administration est un service clé d’un organisme regroupant, entre autres, les démarches administratives, l’archivage de documents administratifs, et l’harmonisation de la communication dans la structure. Lorsqu’une association a des besoins précis, ou se trouve confrontée à certaines contraintes sur ce plan, elle doit recourir à une assistance. En voici quelques-unes des situations qui l’obligent à opter pour cette solution :

Quand l’association a besoin d’expertises

Les membres du bureau d’une association ne disposent pas nécessairement des compétences requises pour occuper un poste particulier. Afin de bénéficier des expertises d’un spécialiste de l’administration, le recours à un assistant administratif indépendant s’avère avantageux.

Un professionnel de l’administration est apte à distinguer les missions impératives de celles qui peuvent attendre. Une personne expérimentée en administration établit une relation exemplaire avec différentes entités, comme les organismes publics. Cette prérogative permet, éventuellement, à l’association d’augmenter ses opportunités d’obtenir des subventions, ou de faciliter certaines démarches auprès d’administrations publiques.

En cas de contraintes budgétaires

Au départ, une association peut se trouver dans une situation budgétaire très restreinte. Si elle n’a pas encore les moyens d’embaucher un personnel administratif, elle peut se tourner vers une aide extérieure. À ce moment, il est recommandé de solliciter les prestations d’une secrétaire indépendante. Faire appel à une personne spécialisée dans l’administration qui exerce en freelance permet à l’association de limiter ses dépenses au salaire.

L’embauche d’un salarié génère, en effet, des frais, de la publication d’offres jusqu’à la régularisation des papiers professionnels. L’association a aussi la possibilité de recourir aux services de bénévoles qui proposent des services administratifs. Ils exercent en tant que « personnel aidant » au sein de l’organisme qui demande leur assistance. En France, des organisations de jeunes expérimentés se portent volontaires pour fournir de l’aide aux démarches administratives à des petites associations.

Des missions de gestion d’administration et de comptabilité basique

Les prestations d’assistance administrative fournies à une association s’étalent sur plusieurs missions. Elles se subdivisent généralement en trois, qui sont les tâches purement administratives, les travaux de secrétariat, et celles qui prennent l’aspect financier de l’activité associative.

De la gestion administrative autour de la vie associative

Le volet administratif comprend la régularisation de la situation de l’association vis-à-vis de sa préfecture. L’assistant sera chargé de la déclaration de la création, et de la publication de statut dans le journal officiel. Il s’occupe aussi de la gestion des adhérents et la tenue de fichiers respectifs.

Doté d’expertises dans l’utilisation d’outils modernes, l’assistant apportera un appui au personnel qui a des difficultés avec la dématérialisation des procédures administratives. Cette forme de soutien se présente fréquemment lors des démarches auprès d’institutions publiques où le digital est essentiellement utilisé.

Le demandeur peut avoir besoin d’une aide pour remplir des formulaires en ligne, ou pour envoyer des courriers électroniques. Y sont également incluses les étapes de constitution de dossiers pour différentes requêtes, notamment pour une demande d’aide financière.

Des travaux de secrétariat

En faisant appel à un assistant administratif indépendant, l’association bénéficie d’une aide à distance. Elle peut alors lui confier les tâches « externalisables », soit celles qui peuvent être réalisées en ligne, comme :

  • La gestion des appels ;
  • La rédaction et l’envoi de courriels ;
  • La prospection, s’il s’agit d’une association qui exerce des activités économiques ;
  • La réalisation de rapports d’activité ;
  • La rédaction de comptes-rendus de réunion ;
  • La retranscription audio de conférences ou séminaires.

Les autres tâches de secrétariat pouvant être exécutées au sein de l’association sont : 

  • La gestion de courriers;
  • Le classement et l’archivage de documents ;
  • La préparation d’assemblées générales ordinaires ou extraordinaires ;
  • La diffusion des procès verbaux aux membres du bureau ou du conseil d’administration ;
  • L’organisation de l’agenda des dirigeants ;
  • La mise en place d’événements pour l’optimisation du monde associatif ;

La tenue de comptabilité de base

L’association dispose du droit de solliciter de l’aide d’un spécialiste de la comptabilité. Cette solution est particulièrement recommandée aux organismes sous mis aux obligations comptables. La prestation d’un agent administratif est utile pour les opérations comptables courantes, comme le suivi de factures.

En revanche, il faudra une personne plus expérimentée pour la gestion de comptes plus compliquée, requérant notamment l’utilisation d’un logiciel comptable. En témoigne l’établissement de comptes annuels, bilan et comptes de résultat.

De l’accompagnement fiscal et juridique

L’accompagnement fiscal et juridique fait partie des formes d’aide administrative à laquelle une association peut recourir.

Sur le plan fiscal

Les démarches et le temps qu’il faut pour payer les impôts sont une sorte de bête noire pour certaines associations. Afin de s’épargner de tâches comme celles-ci, elles demandent de l’aide à un assistant administratif. Ce dernier s’occupera, notamment des déclarations fiscales, et du règlement des taxes tout au long de l’existence de l’association. L’aptitude d’un prestataire de services administratif et fiscal à négocier est une chance qui s’offre à l’organisme d’obtenir des réductions d’impôts, sous certaines conditions.

Sur le plan juridique

Dans l’hypothèse où une divergence d’opinions conduit à un conflit entre membres ou dirigeants, un assistant administratif doté de connaissances juridiques peut apporter des solutions. Ce type d’accompagnateur est recommandé pour réduire le coût induit par le recours à des représentants juridiques, comme le notaire ou l’avocat.


Pour aller plus loin

Nous avons bien reçu votre demande d’information.
Notre conseiller clientèle vous rappellera conformément à votre souhait.
Nous vous remercions de votre confiance !

L’équipe Officéo

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez que des cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de personnalisation et de reciblage publicitaire.


En savoir plus et paramétrer les cookies.

Nous avons bien reçu votre demande d’information.
Notre conseiller clientèle vous rappellera conformément à votre souhait.
Nous vous remercions de votre confiance !

L’équipe Officéo