ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
Une question ?
Cliquez-ici
Ou appelez-nous
01 49 70 98 63
(lun-ven / 9h-19h)
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

Devenir auto-entrepreneur

Devenir auto-entrepreneur est le rêve de votre vie ? La création d’une micro-entreprise est beaucoup plus simple aujourd’hui. La majorité des démarches peuvent se faire sur Internet. Un gain de temps et d’argent. Pour devenir auto-entrepreneur, il faut s’immatriculer auprès des organismes habilités à cela comme l’INSEE (numéro de siret), l’URSSAF, RSI et impôts. 

Je me lance !

L’enregistrement sur internet et par voie administrative

Vous avez choisi le statut d’auto-entrepreneur ? Trouver l’endroit idéal et défini votre business plan au poil ? Il est désormais temps d’immatriculer son entreprise. Pour chaque type d’entreprise, le micro entrepreneur doit s’adresser au bon organisme :

  • Pour une auto-entreprise qui exerce une activité commerciale c’est-à-dire dans l’achat-revente et la vente des services, il faut passer par CFE (Centre de Formalités des Entreprises) des Chambres de commerce et d’industrie sur Internet.
  • Pour une activité libérale, il faut accéder au CFE online des URSSAF.
  • Pour une activité artisanale ou mixte, il faut entrer dans le site CDE des chambres des métiers et de l’artisanat.

Si la personne veut obtenir le formulaire de déclaration en ligne, elle doit le télécharger pour ensuite le remplir et le transmettre au CFE du secteur concerné avec le duplicata de ses pièces justificatives d’identité, s’il y en a. Dans le cas contraire, il faut se rendre auprès du CFE compétent pour obtenir l’imprimé attendu pour le remplir ensuite. Ce sera dans le même centre qu’il faudra le transmettre une fois rempli avec le duplicata du justificatif d’identité.

Bon à savoir : depuis 2016, la loi Pinel a fait disparaître officiellement le terme d’auto-entrepreneur. Le statut de micro-entrepreneur se confond aujourd’hui avec celui d’auto-entrepreneur.

En quelques instants après l’envoi de la déclaration, le statut d’auto-entrepreneur sera effectivement obtenu. En plus d’Internet, il existe d’autres moyens comme s’adresser au Centre de Formation Entreprise de la chambre de commerce compétente, le CFE de la chambre de métiers habilité à recevoir la déclaration ou encore l’URSSAF.

Pour ceux qui optent pour internet, il faudra scanner sa carte d’identité nationale ou son passeport ainsi que le document confirmant son statut. Et en quelques clics seulement, l’intéressé pourra facilement remplir le formulaire de déclaration. Une fois que cela est fait, il recevra un document par un courrier électronique confirmant l’opération.

Mais contrairement à ce que l’on pense, un individu qui veut exercer dans l’auto-entrepreneuriat n’est pas obligé de s’enregistrer auprès du Registre du Commerce et des Sociétés. Il n’est pas non plus nécessaire de s’enregistrer au Répertoire des Métiers. Quoi qu’il en soit, Internet est toujours le moyen le plus rapide pour ce genre de démarche, mais il est tout de même nécessaire de se rendre de temps à autre auprès des établissements pour un contact humain pour les points encore assez flous.

Quelques conseils utiles

Une entreprise qui exerce déjà son activité dans le secteur du commerce et de l’artisanat peut choisir entre un règlement simplifié des frais sociaux et fiscaux, mais toujours en se référant à certaines conditions de concernant les seuils de chiffre d’affaires.

Au moment de remplir le formulaire de demande d’immatriculation, il faut bien préciser l’activité choisie, la date de son commencement, le plan de son exercice. Il faut également préciser toutes les informations importantes qui concernent l’intéressé.

Certains paramètres requièrent une étude précise et particulière de la situation individuelle du déclarant. C’est le cas du choix du régime fiscal auquel il faut se soumettre où dans ce cas, il faut s’informer auprès du CFE du secteur concerné par l’activité exercée.

Mais il faut faire très attention. La déclaration ne peut être recevable sans les justificatifs d’identité :

  • Pour une demande en ligne, il faut les scanner avec les documents de la télé-déclaration.
  • Pour une déclaration directe donc sans passer par internet, il faut les photocopier avant les transmettre, avec la demande d’immatriculation.

Si tout cela est suivi à la lettre, vous pourrez facilement vous déclarer et exercer légalement dans le domaine de l’auto entrepreneuriat.


Vous souhaitez en savoir plus sur la gestion d’une activité auto-entrepreneuriale ? Découvrez l’ensemble de nos fiches auto-entrepreneur.

Je découvre 


Besoin d’aide pour devenir auto-entrepreneur ?

Vous souhaitez devenir auto-entrepreneur ? Les démarches administratives freine vos activités ? Officéo vous aide dans votre administratif. Nous mettons à votre disposition une solution 100% à la carte, experte et disponible partout en France.

Déjà assistant(e) indépendant(e) : je postule

Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER