ENTREPRISE ?
Par ici

i
ASSISTANT ?
Pour postuler

i
Ou si question
01 49 70 98 67
CLIENT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
Par ici

i
01 49 70 98 67 (lun-ven / 9h-19h) phone (1)phone-hover (1) Postulezpicto-formulaire-assistant (1)picto-formulaire-assistant-hover
Mis à jour le : 7 juin 2024
|
Publié par Fabien Laffargue

[Fiche métier] Assistante juridique : salaire et formation

L’assistante juridique assiste les cabinets juridiques, les notaires, les avocats ou bien certains services juridiques d’entreprise dans leurs formalités administratives. Une formation en droit n’est pas obligatoire mais il est vivement conseillé d’avoir des connaissances solides. 

[VIDÉO] Le métier d’assistante juridique résumé en 2 min

 

 

Le métier d’assistante juridique ou secrétaire juridique s’exerce dans les services juridiques des entreprises, mais surtout dans les secrétariat de cabinets d’avocats, clercs de notaires ou encore cabinets d’huissiers.

Il ou elle assiste un professionnel du droit sur l’ensemble des tâches administratives nécessaires à la gestion de dossiers, allant des recherches juridiques jusqu’à la rédaction de compte rendu d’audience.

Quel est pourtant le parcours à suivre pour exercer le métier de secrétariat juridique ? Existe-t-il une seule voie ? Un niveau Bac est-il suffisant ? Réponses.

 

 

Qu’est-ce que le métier d’assistante juridique ?

L’assistante juridique est dotée de compétences juridiques qui lui permettent d’assister des professionnels du droit comme les avocats, les notaires, les huissiers et les juristes.
Ce métier peut également être exercé dans les services juridiques des entreprises, des sociétés des collectivités territoriales et différentes autres administrations.
Le périmètre des missions de l’assistante juridique est large. En plus de soutenir une activité, elle est amenée à réaliser des tâches de secrétariat : saisie et traitement de textes, accueil physique et téléphonique des clients, gestion des plannings et agendas, organisation des réunions, etc.

Quelles sont les missions d’une assistant juridique ?

Les missions d’une secrétaire juridiques sont multiples et plurisectorielles :

1. Accueil et secrétariat:

  • Accueillir physiquement et téléphoniquement les clients et les partenaires
  • Gérer les e-mails
  • Organiser les rendez-vous et les déplacements des avocats et juristes
  • Gérer l’agenda des avocats et juristes
  • Assurer la saisie des courriers et des actes juridiques
  • Classer et archiver les dossiers
  • Gérer les fournitures et le matériel de bureau

2. Assistance juridique:

  • Rédiger des actes juridiques simples (assignations, comptes rendus de rendez-vous, notes de synthèse, etc.)
  • Procéder à des recherches juridiques (jurisprudence, doctrine, réglementation)
  • Préparer les plaidoiries (collecte de pièces, rédaction de notes de plaidoirie, etc.)
  • Suivre les procédures judiciaires (relance des clients et des débiteurs, etc.)
  • Assurer une veille juridique
  • Traduire des documents juridiques

3. Gestion administrative:

  • Établir les factures et suivre les encaissements
  • Gérer la comptabilité du cabinet
  • Commander les fournitures et le matériel de bureau
  • Gérer les contrats d’assurance et les baux
  • Organiser les événements du cabinet (conférences, formations, etc.)

4. Communication:

  • Mettre à jour le site web du cabinet
  • Rédiger des newsletters et des articles pour le blog du cabinet
  • Gérer les réseaux sociaux du cabinet
  • Participer à la promotion du cabinet

Par ailleurs, les missions d’une secrétaire peuvent varier selon le professionnel de droit pour qui elle exerce.

Pour un avocat, ses missions permettent de créer le lien entre les clients et le professionnel. Ses missions se concentrent sur l’accueil  et la préparation des documents nécessaires aux rendez-vous.

Pour un notaire, les documents à préparer sont plus codifiés. En plus du lien entre le professionnel de droit et les clients, la secrétaires prépare, en fonction de sa spécialisation, des actes de ventes, des hypothèques ou encore des testament. Il y a une dimension sociale plus avancée.

Quelles sont les qualités et compétences d’une assistante juridique ?

Les métiers de secrétariat demandent des compétences clés ! Ainsi, pour exercer le métier d’assistante juridique, plusieurs qualités et compétences sont nécessaires :

Compétences techniques:

  • Maîtrise des outils bureautiques (traitement de texte, tableur, présentation, messagerie électronique)
  • Connaissance des bases de données juridiques
  • Aptitude à la recherche documentaire
  • Maîtrise de la langue française (orthographe, grammaire, syntaxe)
  • Notions d’anglais juridique (selon les besoins du cabinet)

Compétences comportementales:

  • Sens de l’organisation et rigueur
  • Capacités rédactionnelles et orales excellentes
  • Discrétion et confidentialité
  • Esprit d’équipe et d’initiative
  • Adaptabilité et flexibilité
  • Résistance au stress

Qualités personnelles:

  • Sens du service et de la relation client
  • Goût pour le travail juridique
  • Aisance relationnelle
  • Discrétion et confidentialité
  • Capacités d’écoute et de compréhension
  • Esprit d’équipe et d’initiative

Quel est le salaire moyen d’une assistante juridique ?

Le salaire d’un assistant juridique débutant s’élève à 1900 euros net par mois. En fin de carrière, ce salaire peut grimper jusqu’à 2500 euros net, en fonction du secteur dans lequel travail l’assistant et son expérience.

Rémunération d’un assistant juridique indépendant

Un assistant juridique indépendant possède son auto-entreprise, il facture donc ce que l’on appelle des prestations de services. C’est lui qui fixe ses propres prix qui, en général, se situent entre 30 et 50 euros de l’heure, en fonction de la complexité de la mission, de la localisation de la missions et de l’expérience de l’assistant.

Quelles sont les évolutions possibles pour un emploi d’assistant juridique ?

assistant juridiqueEn tant qu’assistant ou secrétaire juridique, vous pouvez déjà évoluer dans le milieu de l’assistanat. Par exemple, vous pouvez vous spécialiser dans un secteur du droit : droit des affaires, droit de l’immobilier, de l’entreprise, de l’environnement… Vous pouvez aussi changer pour une structure plus importante, en passant du public au privé, ou bien tout simplement en montant votre propre entreprise d’assistanat juridique !

Le plus simple pour entamer une grande perspective d’évolution, c’est d’avoir (ou de passer !) un diplôme en droit. Qui sait ? Après plusieurs années de dur labeur, peut-être pourriez vous devenir juriste.

Devenir assistante juridique : quels études et diplômes ?

Un assistant juridique possède bien souvent la double casquette de gestion administrative et en droit. Il est toujours plus simple de se former après le bas, mais rein ne vous empêche de reprendre une formation plus tard.  L’important, c’est de se former en continu ! Parmi les parcours les plus souvent effectuées en France, nous retrouvons :

Niveau Bac +2

  • BTS Support à l’Action Managériale (SAM) : Formation générale en gestion et support administratif, adaptée aux besoins d’un service juridique.
  • BTS Gestion de la PME : Prépare à la gestion administrative et juridique au sein de petites et moyennes entreprises.
  • BTS Assurance : Utile pour travailler dans les services juridiques des compagnies d’assurances.
  • BTS Collaborateur Juriste Notarial : Spécialisé pour le support dans les études notariales.
  • Diplôme d’Université Secrétaire Juridique (DUSJ) : Offert par certaines universités comme Lyon 2, ce diplôme cible spécifiquement les compétences juridiques et administratives nécessaires.
  • Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques (DEUST) Assistant Juridique : Offre une formation ciblée pour les assistants juridiques.

Niveau Bac +3

  • Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) Carrières Juridiques (CJ) : Formation complète sur trois ans abordant divers aspects du droit et de la gestion.
  • Licences Professionnelles Activités Juridiques

Autres formations

  • Certificat de Qualification Professionnelle de Secrétaire Juridique : Certificat reconnu dans le secteur, ciblant les compétences spécifiques pour le rôle d’assistant juridique.

L’offre d’emploi by Officéo

Vous êtes assistante juridique, vous voulez devenir indépendante et trouver des missions qui vous ressemble ? Rejoignez notre réseau d’assistants Officéo !

 Pourquoi rejoindre Officéo

Questions fréquentes

🧐 Où peut exercer un assistant juridique ?

Un assistant juridique peut exerce dans le secteur privé ou public, en entreprise, en cabinet, pour des juristes ou encore de notaires !

4.8/5 - (101 votes)
Salarié, êtes-vous fait pour l'indépendance ?
JE COMPARE