ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
On vous rappelle
01 49 70 98 63
(lun-ven / 9h-19h)
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

Comment faire du télétravail : les clés pour réussir

assistance administrativeLes télétravailleurs sont de plus en plus représentés en entreprises. Avec un dialogue social nouveau dans le monde de l’entreprise, les employeurs et employés collaborent maintenant sur des organisations nouvelles : voyons ici plus en détail le télétravail.

Le télétravail en entreprise

Le télétravail est une activité professionnelle menée à domicile, donc à distance de son employeur ou donneur d’ordres. Ceci est actuellement possible grâce aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

employé faisant du télétravail

Toutes les catégories de salariés et d’entreprises peuvent bénéficier du télétravail. Toutefois, le profil de certains postes rend la mise en place du télétravail impossible. Un accord entre l’entreprise et la catégorie professionnelle concernée détermine les personnes et types de postes éligibles.

Il arrive que les employeurs décident de mettre en place du télétravail lors de conditions particulières. Il peut s’agir d’un événement extérieur et/ou cas de force majeure tout comme d’événements affectant un employé en particulier. Citons par exemple les personnes en situation de handicap, les salariés/agents en mi-temps thérapeutique ou subissant un événement familial sujet à des bouleversements matériels et psychologiques.

Si cette configuration en télétravail devient de plus en plus courante, elle n’est pas la seule possible. En effet, il est question de télétravail à temps complet au domicile et en espace rural alors que le télétravail à temps partiel, depuis le domicile du salarié ou ailleurs, est plus commun depuis la diffusion du statut de salarié dans la population active.

Télétravail partiel

Le télétravail en temps partiel thérapeutique est de plus en plus considéré. Dans le cadre d’un arrêt maladie de longue durée, certains salariés ont en effet recours à ce type d’organisation pour limiter les sources de fatigue et les déplacements nuisant à leur rétablissement.

De la même manière, certaines structures peuvent décider de donner accès à des conditions de télétravail aux personnes dans ces situations ou uniquement à ces derniers.

Télétravail complet

Il est courant de d’assimiler le télétravail à une forme de liberté. Même si cette affirmation est vérifiable, elle comporte toutefois des limites.

Le télétravail mis en place dans l’entreprise selon le un accord collectif. À défaut, une charte dédiée est mise en place auprès du Conseil Social Économique (CSE) ou des IRP (CE, DP, CHSCT) en attendant la mise en place du CSE.

Un salarié en télétravail complet (télétravailleurs) conserve les mêmes droits que le salarié effectuant son travail dans les locaux. Les avantages salariaux et l’accès aux informations restent identiques. L’accord télétravail complet de l’entreprise ne peut nier ni amoindrir les droits des employés.

Dans le cadre d’un travail à distance, il est possible de mettre en place un contrôle en accord avec la charte ou l’accord collectif. À défaut, entre l’employeur et le salarié. Il en va de même pour la délimitation des plages horaires durant lesquelles l’employeur peut contacter le télétravailleur afin de respecter le temps de travail convenu. Ceci, pour éviter les heures supplémentaires non prévues dans le contrat de travail.

Les avantages et les risques

Le télétravail présente une relation nouvelle à l’organisation en entreprise. L’association d’idées entre le télétravail et la liberté est courante. Pourtant, les routines professionnelles doivent se défaire ou moduler un changement pour en intégrer d’autres afin de mener un télétravail réussi.

Dans un contexte où les télétravailleurs doivent réfléchir à l’élaboration de routines nouvelles, les outils informatiques, les TIC et en particulier internet sont moins libérateurs que facilitateurs de la construction et l’adaptation d’une culture d’entreprise changeante.

Avantages du télétravail

Employeur
  • Augmentation de la flexibilité des ressources humaines.
  • Réduction de l’absentéisme et des retards.
  • Meilleure intégration des travailleurs handicapés.
  • Meilleure gestion des déménagements et des transferts d’activité.
  • Réduction des frais généraux (frais de transport, ticket-restaurant) et des dépenses.
  • Augmentation de la motivation et de la compétitivité.
Télétravailleur
  • Réduction, voire suppression, des temps de transport.
  • Horaires de travail plus souples.
  • Gain en autonomie et responsabilité.
  • Limitation des nuisances sonores.
  • Accroissement de l’efficacité sous condition d’une organisation du travail adaptée.
  • Diminution du stress lié aux déplacements.
  • Diversification des tâches.

Risques du télétravail

Derrière les nombreux avantages tant pour les salariés que pour les entreprises, le télétravail génère des risques que les employeurs doivent recenser pour mieux les appréhender.

  1. L’isolement social et professionnel
  2. La mauvaise gestion du temps
  3. Le stress lié aux objectifs
  4. Le stress lié à la nature de la tâche
  5. Le mal-être inhérent à un contrôle abusif
  6. La violence des clients ou prospects
  7. La démotivation consécutive à la monotonie
  8. L’inadaptation du matériel de télétravail
  9. L’inquiétude quant à la conjoncture économique
  10. Le rejet des collègues

(Source : altersecurite.org)

Entreprise : comment demander à faire du télétravail ?

Des lois sur le renforcement et la simplification du dialogue social en entreprise permettent de considérer le télétravail sans pour autant faire face à des démarches administratives complexes.

Il n’est en effet plus nécessaire de procéder à une modification du contrat de travail pour qu’un salarié soit autorisé à télétravailler. De la même manière, le télétravail peut être mis en place de plusieurs manières différentes.

  • Accord avec le salarié ;
  • Accord collectif ;
  • Rédaction d’une charte employeur après concertation avec le comité social et économique.

En cas d’incompatibilité entre la demande d’un employé et les attentes de l’employeur, un refus de délivrer l’autorisation de télétravailler doit être justifié par une réponse écrite.

Les dispositions dans le droit du travail

Certaines disposition encadrent l’employé souhaitant travailler à distance tout comme l’employeur souhaitant instaurer ce mode de travail particulier.

Il est par exemple interdit par l’employeur d’imposer du télétravail. Le code du travail prévoit par ailleurs qu’un refus de télétravailler n’est pas un motif de rupture du contrat de travail.

Afin de formaliser un accord entre un salarié en télétravail et l’employeur, un accord oral ou un courriel suffisent. En effet, il est stipulé que tout moyen est accepté pour valider l’accord, notamment un mail ou un accord émis de vive voix.

Enfin, dans le cas d’un incident sur le lieu de télétravail, une couverture par le régime des accidents du travail est prévu. En effet, l’article L. 1222-9 du code du travail prévoit cette situation qui est alors considérée comme un accident du travail.

Les qualités pour réussir le télétravail

Selon un rapport de l’OBERGO (Observatoire du télétravail, des conditions de travail et de l’ERGOstressie), 90% des télétravailleurs interrogés estiment avoir gagné en qualité de vie professionnelle.

Toutefois, parmi les interrogés, 74 % estiment que l’augmentation du temps de travail a été inévitable, et 20 % ressentent une augmentation de la charge de travail. Cette étude a été effectuée auprès d’un échantillon de 350 télétravailleurs en France.

Face au préjugé des distractions présentent chez soi et étant sources d’une efficacité moindre, cette étude révèle pourtant deux points importants :

  1. En journée de télétravail, un collaborateur ne perd pas de temps dans les transports.
  2. Lors d’une mission de travail à domicile, la distraction des collègues, le bruit d’un open-space ou espace de coworking et des appels téléphoniques n’est plus une source de distraction.

Ce temps de travail effectif est donc récupéré en home-office. Que ce soit pour des salariés ou des travailleurs indépendants, rappelons alors que pratiquer des missions en télétravail demande certaines compétences et qualités pour une bonne conduite.

Flexibilité

La flexibilité est la principale qualité d’un télétravailleur et de ses collaborateurs. Une fois chez lui, il ou elle ne dispose pas toujours des mêmes ressources présentes en entreprise. Certaines procédures de travail sont donc à adapter voir réinventer.

Des outils collaboratifs peuvent être mis en place pour donner accès à des ressources présentes en interne et conciler une nouvelle organisation dans des circonstances exceptionnelles et efficacité d’entreprise.

Organisation

Avec ce mode de travail, la gestion du temps est capitale. Les horaires sont gérés soit par accord avec les collègues ou l’employeur, tout comme les priorités, les informations traitées … et les temps de repos ! Organiser le travail est alors un nouveau défi.

Rester régulier, joignable et productif, alliés à une organisation appropriée, permet d’optimiser ce temps de travail dans un espace familier, mais différent du cadre de travail habituel.

Concentration

Chez soi, les distractions sont nombreuses. Certains peuvent passer outre, d’autres non. La concentration sur les objectifs et les missions allégués tout au long de la journée doit rester constante. Néanmoins, pour un professionnel habitué à la flexibilité, il faut prendre en compte les interruptions possibles ou les problèmes externes imposant le report de tâches professionnelles.

En connaissant au mieux la charge de travail, il faut être capable de l’estimer de manière précise et allouer la concentration nécessaire.

Indépendance

Les objectifs à accomplir sont définis en amont des périodes de télétravail.

Ainsi, en l’absence de surveillance hiérarchique, certaines décisions de choix sont alors présentés sous un angle nouveau. Tous les employés ne sont pas prêts ou faits pour un télétravail efficace.

L’employeur peut faire le choix d’opter pour cette organisation plus indépendante de manière graduelle. À savoir, un jour par semaine, puis si les résultats sont concluants, 2 jours par semaine et ainsi de suite.



Officéo, comment ça marche ?


Nous qualifions votre demande avec vous et vous présentons la personne adaptée à votre besoin.


Votre assistant vient dans vos locaux ou travaille à distance pour vous.


Vous payez uniquement le temps de travail effectif de votre assistant.

Plus qu’une assistance administrative tout au long de la création de votre activité d’infirmière libérale, Officéo vous propose une solution répondant à chacun de vos besoins tout au long de la vie de votre activité professionnelle. Libérez-vous des tâches administratives à faible valeur ajoutée, et concentrez-vous sur ce que vous faites de mieux : votre métier.

Ca m’intéresse

Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER