ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
On vous rappelle
01 49 70 98 63
(lun-ven / 9h-19h)
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

POINTS CLÉS : guide complet sur la gestion d’une association ✓

Des premiers pas à une gestion courante, on vous dit tout !

La gestion d’une association est primordial pour assurer le bon fonctionnement de cette dernière. La gestion d’association comprend plusieurs aspects : la comptabilité, les formalités administratives, le fonctionnement, etc. La gestion d’une association est entre les mains de plusieurs membres qui s’occupent de la gestion administrative et la gestion comptable de celle-ci. 

La gestion d’une association, c’est un jeu entre le suivi de la trésorerie, les financements, la fiscalités, les déclarations et les organisations d’événements au cœur de l’activité. Au-delà des trois piliers fondateurs d’une structure associative (président, trésorier, secrétaire), quelle est l’organisation qui se cache derrière leur poste ? Comment la gérer au mieux, de la création de l’association à la vie associative à proprement parler ?

Qui est concerné par la gestion d’une association ?

Seules les membres du bureau sont concernés par la gestion d’une association. Ceux-ci peuvent être : 

  • Le président de l’association ;
  • Le vice-président de l’association ;
  • Les secrétaires et toutes les personnes s’occupant de la gestion administrative ;
  • Le trésorier de l’association.

Les statuts des membres de l’association sont adjugés librement. De manière générale, le président représente l’association dans tout ce qui relève de la vie civile de l’association comme la signature des contrats. Pour ce qui est du trésorier, il s’occupe de la gestion des comptes tandis que les secrétaires gèrent toute la partie administrative. 

Premiers pas dans la gestion administrative d’une association : l’ouverture du compte bancaire

Derrière le rôle du trésorier

gestionnaire associationAucune obligation légale n’impose l’ouverture d’un compte bancaire pour une association. L’exception demeure toutefois pour les associations à but lucratif, recevant des subventions. Le compte bancaire permet à l’association deux choses.

La première est la possibilité de déposer les cotisations des adhérents dans un endroit sûr. La seconde est de pouvoir régler les dépenses, même les plus modestes, simplement. Ceci facilite par ailleurs la gestion du trésorier de l’association.

Les pièces nécessaires

gestionnaire association

  • Les statuts de l’association ;
  • La copie du récépissé de déclaration de l’association en préfecture ;
  • L’exemplaire du journal officiel ayant publié la déclaration ;
  • L’extrait de délibération décidant de l’ouverture du compte ;
  • L’extrait de délibération désignant la personne habilité à déposer les fonds et effectuer les paiements.

Les démarches à effectuer

gestion associationLa ou les personnes désignées pour faire fonctionner le compte doivent se présenter en personne à la banque. Lors de cet échange, une justification d’identité est demandée. Suite à une signature des documents administratifs concernés, les démarches s’arrêtent là côté association.

De son côté, la banque vérifier dans le fichier central des chèques que les personnes habilitées à faire fonctionner ne compte ne font pas l’objet d’un interdit bancaire. Si tout es conforme, la banque ouvre le compte et opère les déclarations appropriées à l’administration fiscale.



Recevoir les dons, gérer la cotisation de chaque membre, enregistrer les besoins financiers et suivre les subventions reçues : d’une petite association à une grande, ce genre d’opérations très importantes peut vite devenir très chronophage.

Pour que les membres présents puissent se consacrer pleinement à leurs missions, sans débordement, un peu d’aide de la part d’un intervenant externe peut rapidement changer la donne ! Vous commencez à vous dire qu’une secrétaire spécialisée dans la comptabilité ou un assistant administratif ayant pris part à de la gestion d’une association vous serait bien utile ?

Oui, maintenant que vous le dites !


Gérer le remboursement des frais de bénévoles et dirigeants

Derrière le rôle du secrétaire

Le remboursement des frais des bénévoles et des dirigeants de l’association est possible. Certaines modalités encadrent cette procédure administrative, car seuls certains frais sont concernés. Des modalités différentes sont également à considérer selon qu’un dirigeant ou un bénévole soit concerné. Toute une organisation !


Bon à savoir : lorsque l’association se développe, il est conseillé d’adjoindre au trésorier les services d’un assistant et/ou d’un expert-comptables. Certains peuvent même recruter un comptable professionnel selon la nature de l’association.


Le remboursement des bénévoles

Un bénévole peut se faire rembourser les frais engagés dans le cadre de son activité au sein de l’association. Des justificatifs sont à fournir à ce propos. La réalité est parfois plus compliquée. Vérifier si le bénévole a usé de frais remboursés ou s’il s’agit d’un salarié occasionnel rémunéré par des avantages en nature n’est pas un exercice simple.

Prenons par exemple un bénévole qui intervient sur un temps complet, il est logé et nourri pendant toute la durée de l’intervention. Le logement et la nourriture sont des avantages qui peuvent faire l’objet d’une requalification en contrat de travail. À défaut de justificatif présenté à l’association, l’URSSAF peut considérer ces sommes comme des salaires déguisés.

Le remboursement des dirigeants

L’association est à diriger de manière désintéressée. Les dirigeants sont donc à priori bénévoles. Ils peuvent toutefois être rémunérés. Il est possible pour eux de se faire rembourser les frais avancés dans le cadre de leur fonction. Des justificatifs sont, là encore, à présenter.

Les frais remboursés

Les frais remboursés se font sur des types de dépenses bien précises. Les repas, les déplacements, les vêtements ou un déménagement sont remboursables. Il s’agit dans ce cas de frais professionnels. Ces charges spéciales sont liées au membre concerné que ce dernier avance afin d’accomplir sa mission.

L’association a le choix entre deux types de remboursements. Le remboursement peut être sur les dépenses réelles. Les justificatifs font foi. Les dépenses sont remboursées sous forme d’allocations forfaitaires. Elles peuvent être des repas, ou bien de indemnités kilométriques par exemple.


Dans le milieu associatif, les membres du bureau peuvent se faire aider par les bénévoles pour leurs missions courantes. Besoin d’une assistance pour le secrétariat de votre association ? Si vous le souhaitez, une assistante indépendant peut vous donner un coup de pouce de temps en temps, quand vous en avez besoin !


Exécuter des décisions du conseil d’administration

Derrière le rôle du président

Le dirigeant d’association est responsable civilement, pénalement, financièrement et fiscalement. Il veille à l’exécution des décisions prises par le conseil d’administration. Plus que l’organisation de décisions prises pour une durée déterminée ou relatives aux actions de l’association, le conseil formalise la direction souhaitée par l’association sur ces questions spécifiques.

L’organisation de l’association et l’assemblée générale

L’organisation de l’association est décidée avec le bureau de l’association, le conseil d’administration au cours d’assemblées générales. Chaque assemblée générale fait l’objet d’une convocation des membres internes pour traiter de questions qui seront débattues et votées.

Les compétences de chaque assemblée générale

Selon le type d’assemblée générale -ordinaire ou extraordinaire-, les compétences diffèrent.

Une assemblée générale ordinaire peut traiter les sujets suivants de la gestion courante :

  • Situation de l’association (rapport moral, rapport financier, etc.) ;
  • Approbation des comptes ;
  • Approbation des conventions ;
  • Accord d’une décharge à l’organe dirigeant de l’association pour la gestion ;
  • Délivrance d’une décision sur les perspectives de l’association ;
  • Désignation et/ou révocation des membres dirigeants de l’association.

Une assemblée générale extraordinaire peut intervenir sur les sujets suivants :

  • Les modalités relatives aux statuts de l’association : dénomination, objet, durée, conditions d’adhésion, organisation de l’administration de l’association, organisation de la direction de l’association.
  • L’autorisation d’actes de gestion importants comme la conclusion d’un prêt bancaire ;
  • La décision d’une fusion ou d’une transformation significative de l’association ;
  • La dissolution de l’association.

Le métier du gestionnaire d’une association

Le gestionnaire d’une association, appelé aussi (directeur général d’association) est la personne en charge de la supervision de différents services de l’association. Son rôle est de proposer et de mettre en place la politique de l’association ainsi que ses activités. 

Les missions principales du gestionnaire d’une association

  • Superviser la mise en place de la politique d’une association ;
  • Superviser les équipes de direction des différents services ;
  • Gérer les relations externes ;
  • Gérer l’équipe interne : gestion comptable, finance, formalités administratives, RH, etc. 

    Créer son association, la faire vivre et perdurer est un investissement parfois lourd pour les membres fondateurs. Pour porter vos valeurs et vos idées aussi loin qu’elles le méritent, Officéo vous apporte un peu de soutien administratif, selon vos besoins, et quand vous en avez besoin.

    Nous sommes joignables à votre convenance du lundi au vendredi de 9h à 19h au 01 49 70 98 63 ou par formulaire de contact.

    Pour aller plus loin


    Questions fréquentes

    • ❓ Qui est le gestionnaire d’une association ?

      Le gestionnaire d’une association ou le président d’une association est la personne qui la représente dans tout ce qui relève de la vie civile de l’association. Les comptes de l’association sont gérés par le trésorier et la gestion administrative par les secrétaires.

    • 🛠️ Comment faire fonctionner une association ?

      Pour faire fonctionner une association il faut prendre en compte quelques points clés. D’abord, la communication et la présence sur internet. Ensuite, se mettre sur les plateformes de crowdfunding, ne dédier qu’un seul compte à son association et veiller à la sécurité des informations confidentielles. Enfin, il est nécessaire d’utiliser un logiciel pour la gestion de la comptabilité.

    • 💡 Comment faire la gestion d’une association ?

      Pour gérer votre association vous devez vous focaliser sur 3 points indispensables : L’organisation des assemblées générales de l’association La rédaction des PV de l’association L’organisation des manifestations ponctuelles après obtention d’autoriation.

    Gagnez en productivité.
    On se charge de votre administratif.
    NOUS CONTACTER