Témoignage d'une assistante professionnelle : Carole
DEVENIR ASSISTANT ACCÈS CLIENT

« Je sens que je fais partie de l’équipe et c’est un plus ! » Interview de Carole, assistante Officéo

Raconte-moi ton métier.

A mes yeux, être assistant administratif, c’est être un facilitateur de vie. Je décharge mes clients de tâches chronophages pour leur permettre de se concentrer sur leur cœur de métier. Ils le disent eux-mêmes : ce qu’ils savent faire, c’est démarcher, s’occuper de leurs clients. L’administratif, ce n’est pas leur tasse de thé !

Une prestation de services comme celle d’Officéo répond parfaitement à ce besoin et ce, de manière souple. J’ai travaillé dans des SARL et le coût des charges sociales peut réellement affecter la trésorerie de ce type de société.

Ne pas avoir à faire de recrutement et avoir quelqu’un d’opérationnel tout de suite,
c’est un atout !

Et au quotidien, quel est le rôle d’Officéo ?

Officéo assure des suivis réguliers pour les clients. L’équipe partage souvent la satisfaction des clients avec leur assistant. C’est agréable de savoir que les choses roulent ! Officéo est particulièrement utile à certains stades de la relation car ils ont du recul, ils connaissent l’historique du client et trouvent des solutions. Je tiens d’ailleurs à saluer son personnel qui a un véritable sens de l’écoute tant avec les clients que les assistants.

Comment as-tu été amenée à te mettre à ton compte ?

Mon parcours reflète mon envie de créativité et de nouveautés. Avec le recul, ce statut s’est imposé comme une évidence car il permet une grande indépendance.

J’ai tout d’abord travaillé comme chargée de communication externe pendant cinq ans dans un grand groupe de réassurance. Par la suite, j’ai rejoint une TPE de production audiovisuelle. Je m’occupais de tout l’administratif de la société et la gestion financière et administrative de documentaires. Après cinq ans à ce poste, je n’avais plus de perspective d’évolution. J’ai décidé alors de me mettre à mon compte.

En septembre 2013, je suis devenu écrivain public ce qui m’a permis d’utiliser l’ensemble de mes compétences (depuis mars 2015, j’ai réorienté mon activité sur la correction professionnelle pour les professionnels, étudiants et particuliers) Ce statut me permet également de dégager plus de temps personnel pour la photographie et l’écriture, qui sont mes deux passions.

Et qu’est-ce qui te plaît chez Officéo ?

Je sens que je fais partie de l’équipe ! C’est très important car avec le statut de freelance vient l’isolement. Et ne plus avoir cette dynamique d’équipe, ça manque parfois. C’est une relation qui s’est créée assez naturellement car Officéo a une philosophie de l’entreprise qui me correspond avec une attention portée au respect des individus, de ce qu’ils sont, de leurs parcours et sans jugement.

Le statut de freelance me permet de vivre au quotidien ce besoin constant d’explorer et avec Officéo, je m’occupe de clients très différents les uns des autres, dans des secteurs variés.

Justement, quelles sont tes missions ?

J’ai commencé chez Officéo avec une prestation de douze heures par semaine pour prendre en charge l’administration d’une entreprise en gestion de patrimoine. J’ai aussi travaillé sur des missions ponctuelles d’un jour à deux mois, par exemple, pour un remplacement dans un organisme de retraite et prévoyance pour avocats. Désormais, j’ai plusieurs missions récurrentes.

Je travaille toutes les six semaines chez un consultant indépendant pour préparer ses notes de frais. Je suis aussi deux à trois fois par mois dans une TPE spécialisée dans l’installation d’antennes TV. Je remets à jour le retard accumulé dans la gestion comptable, le suivi des factures, le classement et l’archivage : le dirigeant a ainsi une vision plus claire sur sa trésorerie. Et enfin, j’interviens dans un CE deux fois par mois pour mettre à jour leur saisie comptable.

Qu’est ce qui te motive dans ce travail ?

Cela me permet de garder un pied dans l’entreprise, physiquement parlant ! Mon activité de correctrice se fait à distance et l’écriture est une activité de solitaire ! Tandis qu’avec Officéo, c’est une expérience humaine. Je suis plus impliquée dans l’entreprise que pour une mission d’intérim qui se résume le plus souvent à une période courte.

Et j’apprécie le relationnel qui se crée. Le dirigeant sait exactement ce dont il a besoin. J’apporte un service, une tâche bien identifiée. L’état d’esprit est plus collaboratif avec plus de liberté d’expression que dans le salariat. Le secteur importe peu, je m’adapte vite et de plus, cela me permet de valoriser des compétences ciblées.

Trois mots pour résumer la fonction d’assistante administrative chez Officéo ?

Rigueur, discrétion et polyvalence !

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que des cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de personnalisation et de reciblage publicitaire.


En savoir plus et paramétrer les cookies.

Nous avons bien reçu votre demande d’information.
Notre conseiller clientèle vous rappellera conformément à votre souhait.
Nous vous remercions de votre confiance !

L’équipe Officéo