ENTREPRISE ?
Par ici
ASSISTANT ?
Pour postuler
Cliquez ici
Ou appelez-nous
01 49 70 98 67
(lun-ven / 9h-19h)
CLIENT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
Par ici
01 49 70 98 67 (lun-ven / 9h-19h) phone (1)phone-hover (1) Postulezpicto-formulaire-assistant (1)picto-formulaire-assistant-hover

Témoignage d’Anne, assistant freelance avec Officéo

Découvrez à présent les propos d’Anne, qui s’est lancé dans l’aventure du freelancing suite à une expérience à l’étranger dans l’Office Management. Cette assistante expérimentée au parcours plutôt atypique est dotée d’une forte culture digitale. Elle représente l’assistante connectée par excellence. Sans plus attendre, elle nous fait par de son parcours aux Etats-Unis, et des qualités qu’elle a développé pour permettre aux entrepreneurs de porter leurs projets.

Officéo (O.) : Bonjour Anne, peux-tu nous décrire ton parcours ?

Anne (A.) : Je suis assistante administrative depuis maintenant un peu plus de 12 ans. J’ai appris mon métier essentiellement aux Etats-Unis où j’ai vécu 11 ans. L’approche du service y est radicalement différente, notamment pour les clients à titre privé. Depuis quelques années je suis de retour en France et j’ai rejoint Officéo.

O. : Qu’as-tu appris aux Etats Unis ?

A. : C’est de savoir s’adapter aux besoins des clients. Les clients américains sont très directs dans leur demande, très exigeants et ils demandent un résultat, la manière leur importe peu. J’ai donc appris à apporter du résultat à mon client, qu’il soit toujours satisfait.

Il est essentiel de s’adapter, être flexible et ne pas être dans le jugement. Je ne prends pas les choses personnellement: un client qui change d’avis au dernier moment par exemple, ça n’a rien à voir avec mon travail, il a juste pris une autre décision, c’est son choix.

Si jamais je ne parviens pas à trouver la solution moi-même, j’ai appris à déléguer. Il est essentiel d’avoir des contacts spécialisés pour, au final, apporter le meilleur résultat à ses clients.

Les outils numériques étaient déjà ultra répandus aux Etats Unis il y a 12 ans. Très tôt, j’ai appris à les utiliser dans mon travail. Par exemple, tous mes documents étaient numérisés et déposés dans des espaces de partage type dropbox. Du coup, je m’adapte très bien à un environnement type startup.

O. : Que peux-tu apporter à un entrepreneur ?

A. : Justement, prenons par exemple le cas des jeunes entrepreneurs qui lancent leur startup. Ils sont très doués et à 100% sur le développement de leur entreprise. La partie administrative est donc un peu mise de côté; or elle est structurante. Et c’est là que j’interviens et apporte un vrai plus. Pendant que je passe du temps sur les RH ou la compta, eux peuvent se consacrer pleinement à développer leur boite. Ma valeur ajoutée est là : libérer du temps pour les entrepreneurs pour qu’ils se consacrent à leur activité et les délester d’un « trou financier » qu’est l’administratif qui ne leur rapporte rien. En plus, faire appel à des gens comme moi (ndlr: une assistante indépendante), leur coûte beaucoup moins cher que de prendre une salariée.

O. : Des exemples d’intervention ?

A. : J’ai en tête un cas un peu particulier: celui de deux dirigeants qui étaient majoritaires à égalité. C’est un statut très rare, où les deux actionnaires sont à 50-50. Et de ce fait, l’Urssaf en inscrivait un mais résiliait l’autre. A nouveau, j’interviens : je vois le problème, l’éclaircis, puis je me rends à l’Urssaf et fais un topo complet aux clients sur la situation. Il est essentiel de présenter aux clients la solution que l’on propose et de savoir s’ils la valident.

Il y avait aussi le cas de ce client qui avait déclaré ses impôts très tard, d’où des majorations etc. Je me suis rendue au centre des impôts pour tirer l’affaire au clair et trouver une solution. D’ailleurs, on peut également très bien faire appel à un conciliateur fiscal. Ce qui compte, c’est d’avoir toujours une solution pour satisfaire le client et ne pas se retrouver sans rien. Il faut rediriger le client vers autre chose, quel que soit son problème, trouver des alternatives.

O. : Et que t’apporte Officéo ?

A. : Une amie m’a parlé de ce concept qui pourrait me plaire. Officéo m’apporte un gain de temps considérable. Je n’ai plus à prospecter et chercher des clients toute seule. Je peux ainsi m’investir à fond dans mon travail sans passer par la case prospection. Ca me permet aussi de pouvoir aider des clients dans des domaines très différents les uns des autres.



Vous souhaitez en savoir plus sur les expériences de nos Office Managers indépendants ? Découvrez leurs témoignages.

Je suis freelance ou souhaite le devenir.
Aidez-moi à développer mon activité.
NOUS CONTACTER