ASSISTANT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
On vous rappelle
01 49 70 98 63
(lun-ven / 9h-19h)
ENTREPRISE ?
Contactez-nous
ASSISTANT ?
Par ici
01 49 70 98 63 (lun-ven / 9h-19h)phone (1)phone-hover (1) On vous rappelle ?picto-formulaire-clientpicto-formulaire-client-hover

Comment faire le bilan financier pour une association ?

bilan financier associationLe bilan financier est un document établi par le service comptable attestant la situation financière d’un organisme en fin d’exercice. Une fois réalisé, il sera interprété, et d’autres branches comme le département administratif peuvent s’en servir pour divers projets. Par ailleurs, les associations soumises aux obligations comptables sont tenues d’établir un rapport financier et de réaliser des comptes annuels.

L’écriture du bilan nécessite la maîtrise de quelques principes de comptabilité spécifiques.

Cet série présente les grandes lignes de la comptabilité pour une association. Cet article peut vous servir de guide si vous souhaitez vous familiariser avec l’établissement du bilan financier de votre association.

Savoir si votre association  est soumise aux obligations comptables

Il faut savoir faire la distinction entre les associations qui sont obligées de tenir une comptabilité, dont l’établissement d’un bilan financier, et celles qui peuvent s’en passer. Votre association doit disposer d’une personne qui s’occupe du bilan si elle est tenue de respecter les obligations comptables.

Les obligations comptables en quelques mots

Les obligations comptables peuvent être des normes à respecter dans le cadre de la tenue de comptabilité. En fait partie la conformité par rapport au Plan Comptable Associatif. Des modifications ont été apportées à ce document, et désormais il est appelé « Nouveau Plan Comptable Associatif ». Vous pouvez y trouver des changements de terminologie, et des nouvelles catégorisations. Toutes associations concernées doivent s’y conformer depuis début janvier 2020.

Les obligations comptables incluent aussi la présentation périodique de divers documents comptables, comme le compte de résultat et le bilan financier.

Votre association doit établir un bilan financier pour l’une des raisons suivantes

  • Elle bénéficie d’une aide publique dont le montant dépasse les 23 000 €. Si votre association reçoit annuellement un soutien financier de plus de 153 000 € ;
  • Elle porte un statut en tant que « reconnue d’utilité publique » ;
  • Elle sollicite la générosité publique par le biais de mécénats ou de donations ;
  • Elle se focalise sur une activité commerciale moyennant des contributions fiscales ;
  • Elle a été créée pour exercer des activités économiques dont le bilan produit une somme supérieure à 3 100 000 €. Le nombre des membres salariés est plus de 50, et le chiffre d’affaires est d’au moins 1 550 000 € ;
  • Elle est fondée pour exercer en tant qu’association sportive ;
  • Si sa création requiert un agrément d’autorité publique ;
  • Si son activité inclut la gestion du secteur associatif social et sanitaire ;
  • Elle s’engage à réaliser des œuvres de recherches scientifiques ou de bienfaisances.

Connaître les contenus du bilan financier d’une association

Le bilan financier reflète la situation financière d’une association sur un an d’activité, ou spécifiquement à la fin de l’exercice.

Le tableau en général

Le tableau du bilan doit contenir :

  • Une colonne dédiée aux actifs, c’est-à-dire les biens et les encaissements ;
  • Une autre colonne pour les passifs, incluant les dépenses ou ce que l’association doit à d’autres structures ;

Compte tenu d’une comptabilité conforme, les biens, les dettes, les créances, les possessions de compte en banque et les mouvements d’argent sont bien distingués selon le Plan Comptable Associatif. Un document clair et facile à lire facilite son interprétation. Il va ensuite être transmis à différents services de l’association. Le bilan financier est présenté sous forme de tableau. En plus des actifs subdivisés en « immobilisés » et « circulant », la colonne de gauche comprend :

  • Les immobilisations
  • Les stocks
  • Les créances
  • Les disponibilités

La colonne de droite comporte les fonds propres comme :

  • Les fonds associatifs
  • Le report à nouveau
  • Le résultat de l’exercice
  • Les dettes (de long et court termes)

La présentation détaillée

Les actifs dits « liquides » appelés les « disponibilités » sont placés sur le bas du tableau. Vous n’avez qu’à suivre le modèle indiqué dans le PCA pour respecter l’ordre des contenus.

D’une part, vous devez indiquer les « espèces » dont l’association dispose à l’issue de son activité. D’autre part, vous rassemblez le local de travail, les équipements informatiques et les mobiliers de bureau dans les immobilisations. Ces dernières sont « converties » en argent si elles sont commercialisées. L’actif comprend les stocks, notamment issus d’une revente pour le financement de l’association. Cette partie doit aussi comporter les créances que certains clients doivent à l’organisme.

Du côté du passif, notez les « dus », et sur la partie supérieure les opérations bancaires comme l’emprunt. Il ne faut pas oublier la notation des règlements de facturation venant des partenaires et d’éventuels fournisseurs. Les « réserves » regroupant les résultats bénéficiaires précédents s’affichent également dans le passif. La décision d’affecter ce type d’opération doit revenir à l’AGC ou Assemblée Générale de Comptabilité.

Les règles d’or à appliquer dans l’établissement du bilan financier

Sauf par omission d’une certaine opération, vous devez toujours trouver de l’équilibre dans le bilan financier de votre association. Il s’agit, d’ailleurs, d’une des règles comptables à ne jamais oublier. Un mouvement effectué dans le passif implique un effet dans l’actif, et vice-versa. Dans le cas où vous seriez confronté à un déséquilibre, cela signifie qu’une erreur a été commise dans l’inscription de sommes.

Par illustration, vous classez l’adhésion induisant une somme de 50 € dans le produit. Il va de soi que ce montant apporte une augmentation du résultat à raison de 50 €. Le même effet est donc constaté dans l’actif, car un encaissement en banque est effectué.

La meilleure option pour s’assurer de trouver l’équilibre dans le bilan financier d’une association est de s’aider d’un logiciel de comptabilité. Cette solution est surtout recommandée aux organismes qui exercent une activité lucrative.

Une fois que le bilan financier est établi, vous devez passer par l’interprétation. Le but est de pouvoir le mettre à disposition de tiers, comme le service administratif ou autres. Pour ce faire, vous devez créer un tableau avec une version abrégée des contenus du passif et de l’actif. Il est plus facile pour d’autres lecteurs de voir que l’association possède plus de dettes que de créances en rassemblant ce qu’elle doit à des tiers.

Le nombre de lignes des contenus de l’actif ou du passif est un élément indicatif qui facilite également l’interprétation d’un bilan financier. Il vous appartient ainsi de trouver une méthode pour mettre en avant la visibilité des contenus regroupés pour faciliter l’analyse.

Pour aller plus loin dans la comptabilité associative :

Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER