ENTREPRISE ?
Par ici
ASSISTANT ?
Postulez
01 49 70 98 67
(lun-ven / 9h-19h)
CLIENT ?
Par ici
ENTREPRISE ?
Par ici
01 49 70 98 67 (lun-ven / 9h-19h) phone (1)phone-hover (1) Postulezpicto-formulaire-assistant (1)picto-formulaire-assistant-hover

[VIDÉO] Fiche métier gestionnaire de paie en 2 MIN !

Toutes les entreprises travaillent avec des salariés ont besoin d’un.e gestionnaire de paie. Pourtant, que savez-vous sur ce métier ? Quelles sont ses missions, ses tâches courantes ? Quelles qualités doit-il ou doit-elle avoir pour exercer avec professionnalisme et efficacité ? Quel est le parcours-type, le salaire moyen d’un.e gestionnaire de paie ? Quelles sont les évolutions possibles ? Réponses, par Officéo.

[VIDÉO] 2 min chrono pour tout savoir sur le métier de gestionnaire de paie !

Quel est le métier de gestionnaire de paie indépendant ?

Le gestionnaire de paie est chargé des procédures administratives, et techniques, liées à la paie des salariés d’une entreprise. Il gère la préparation de la paie, les bulletins de salaire, les congés payés et les déclarations sociales.

Pour autant, le métier ne se résume pas à la saisie de données sur ordinateur. La profession requiert de nombreuses compétences, et est loin d’être monotone.

Pourquoi devenir gestionnaire de paie indépendant ?

Le gestionnaire de paie est un spécialiste des chiffres et de la gestion du personnel. Son poste exige une double compétence en comptabilité et en ressources humaines. Il peut exercer dans n’importe quelle secteur et dans n’importe quelle structure que ce soit des PME, des ETI ou des grands groupes.

Le gestionnaire de paie est connu pour son rôle d’intermédiaire entre l’entreprise et les salariés. Du fait de l’importance de son poste en entreprise, le gestionnaire de paie fait souvent partie du service des ressources humaines surtout dans les grands groupes.

Quelles sont les missions et les tâches d’un gestionnaire de paie ?

Les missions confiées à un gestionnaire de paie varient selon le type de structure dans laquelle il intervient. Au sein d’une petite entreprise, ou entreprise de taille moyenne, il s’agit plus souvent d’un prestataire externe. Un gestionnaire de paie indépendant peut tout à fait gérer la paie pour plusieurs entreprises de la sorte. Avec une entreprise plus grande, le gestionnaire de paie est plus volontiers en interne, au vu du volume de paies à gérer en début et fin de mois plus conséquent.

Élaborer  les bulletins de paie

À chaque bulletin de paie réalisé, le gestionnaire de paie s’assure que certaines informations figurent sur le document. À savoir :

  • L’employeur, avec sa raison sociale, son adresse, son numéro SIRET, son code APE, ses références pour les cotisations sociales.
  • Le salarié, avec son nom, son poste, sa classification dans la convention collective.
  • Le salaire, avec les éléments de rémunération brute, les éléments soumis à cotisation, les congés payés, les prélèvements fiscaux, les prélèvements sociaux, le montant et la date du versement net de salaire.
  • Les réductions de cotisations sociales concernant les heures supplémentaires, et la mention de conservation du bulletin sans limitation de la part du salarié.

Vérifier le paiement des salaires

Le paiement d’un salaire peut se faire de trois manières : en espèces, par chèque ou sous forme de virement. Le salarié peut faire une demande d’acompte pour recevoir la moitié de sa rémunération mensuelle. Tout comme il est possible pour un salarié de percevoir deux fois son salaire dans le même mois, pourvu qu’il y ait 16 jours d’intervalle entre deux paiements.

Ainsi, un suivi rigoureux est nécessaire pour suivre correctement les paies de chaque salarié selon des conditions variables.

Établir la DADS annuelle

La DADS (Déclaration Annuelle des Données Sociales) est faite chaque année. Ceci, dès qu’une entreprise verse des rémunérations imposables au titre des salaires et traitements. C’est au gestionnaire de paie de veiller à la cohérence des informations traitées à ce sujet.

Mettre en place les déclarations de cotisation

Le gestionnaire de paie remplit le bordereau de cotisations qui est adressé à chaque organisme administratif compétent. Chaque bordereau est accompagné d’un récapitulatif. Ce résumé retrace les salaires déclarés sur la DADS. Le gestionnaire de paie peut faire une déclaration papier, EDI, ou EFI. L’utilisation d’un logiciel spécialisé est très fréquent à ce sujet.

Manipuler un logiciel RH adapté

En parlant de logiciel spécialisé, le gestionnaire de paie doit pouvoir manipuler avec aisance les outils courants. De nombreux éditeurs existent. Les plus courants sont : CEGID, Payfit, EBP, Sage.


Google SheetsVous pensez tenir la route question gestion de paie en entreprise ? D’ailleurs, vous connaissez CEGID ou Sage sur le bout des doigts ? Venez nous montrer ce que vous savez faire. Nous vous attendons, pour garder les meilleurs.

 

Je relève le défi !


Quelles sont les qualités et compétences d’un gestionnaire de paie indépendant ?

Qualités majeures d’un bon gestionnaire de paie

L’organisation, la rigueur et la discrétion sont des qualités indispensables pour s’épanouir dans ce métier. La discrétion est essentielle pour respecter la confidentialité des informations. La paie est un domaine sensible en entreprise. Il faut faire preuve de curiosité concernant les informations juridiques et sociales traitées, et aimer faire évoluer ses connaissances.

Par ailleurs, les critères de performance d’un bon gestionnaire de paie relèvent autant du savoir-faire que du savoir-être. Un gestionnaire de paie doit être efficace, réatif.ive et concentré.e, tout en restant disponible et courtois envers les autres. Son aisance relationnelle est en effet un véritable atout : le gestionnaire de paie est au contact d’employés pour offrir des conseils sur les questions juridiques, et sociales.

Connaissances particulières

Le métier de gestionnaire de paie, comme assistant RH, demande la mise à jour régulière des connaissances en droit social.

Compétences complémentaires

Un gestionnaire de paie maîtrise les logiciels de paie courants. Sa connaissance actualisée du droit social et de la gestion administrative du personnel est réelle. Selon les missions, la maîtrise de l’anglais peut être nécessaire.

Comment devenir gestionnaire de paie indépendant ?

Les formations dédiées à la gestion de la paie sont rares. En effet, il s’agit d’une profession de terrain. L’expérience compte beaucoup plus que la théorie. Pour que la formation soit considérée comme suffisante, des connaissances en matière juridique, en ressources humaines, en comptabilité et en gestion sont nécessaires.

Ainsi, il est fortement conseillé de suivre une formation dans le domaine de la comptabilité et/ou des ressources humaines. Un BTS CG (Comptabilité et Gestion) est un exemple. Il y a aussi le DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations). De longues études universitaires sont également cohérentes. Il existe des universités dont les masters sont consacrés à la gestion de la paie.

Pour devenir gestionnaire de paie indépendant vous devez impérativement respecter ces 2 étapes :

  • Déterminer votre cible

Pour déterminer votre cible, vous devez avant tout réaliser une étude de marché et vous préparer au lancement. Ensuite, en devenant un gestionnaire de paie indépendant vous devez savoir avec qui vous voulez travailler et définir votre client idéal et qui correspond le mieux à votre offre.

  • Créer une offre commerciale solide et prometteuse

Votre offre doit être compréhensible auprès de vos prospects et de vos clients, vous devez lui montrer que vous compeniez ses enjeux. En proposant vos prestations vous devez maîtriser la convention de votre client ou de votre prospect.

Ensuite, vous devez déterminer en amont les charges nécessaires à votre activité pour ainsi pouvoir déterminer le prix de votre prestation. Enfin, une fois celui-ci fixé, vous devez réfléchir à votre type de facturation (à l’heure ou au bulletin).

Quelles sont les évolutions possibles ?

Un.e gestionnaire de paie évolue souvent vers des postes de responsable de paie. Dans certains cas il/elle peut devenir responsable des ressources humaines. Ce poste nécessite plusieurs années d’expérience.

Quel est le salaire d’un gestionnaire de paie ?

Un.e débutant.e en tant que gestionnaire de paie peut espérer gagner un salaire de 2 000€ bruts par mois. Ce chiffre diffère d’un type de structure à l’autre, notamment s’il s’agit d’un cabinet d’experts comptables ou d’une entreprise.

Comment trouver des clients quand on est gestionnaire de paie indépendant ?

Pour un gestionnaire de paie indépendant, l’expérience fait toujours la différence. Que ce soit auprès d’anciennes structures dans lesquelles il ou elle a exercé.e ou en contactant de nouvelles personnes : il faut impérativement entrer en relation avec des gens qui ont besoin de déléguer la gestion de la paie de leurs employés en passant par un prestataire externe. Il sera plus simple d’avoir un portefeuille de plusieurs petites entreprises, car le nombre d’employés permet de proposer ses services à plusieurs structures, sans se retrouver débordé.


Questions fréquentes

  • 💡 C’est quoi un gestionnaire de paie ?

    Un gestionnaire de paie s’occupe de la collecte, l’analyse et le traitement des informations concernant les salariés de l’entreprise telles que : leurs congés, leurs absences, etc. pour ainsi calculer la rémunération de chacun. Un gestionnaire de paie peut exercer dans différents organismes ou dans des entreprises diverses (PME ou PMI), etc.

  • Quelles sont les qualités d’un gestionnaire de paie ?

    Pour occuper un poste de gestionnaire de paie, plusieurs qualités doivent être réunies. Un gestionnaire de paie doit être avant tout organisé et méthodique dans le traitement des bulletins de salaire. Il doit avoir beaucoup de rigueur et une capacité de synthèse. Il doit également être discret et fiable, réactif avec une grande résistance au stress surtout en fin de mois.

  • 🎓 Comment devenir gestionnaire de paie à son compte ?

    Il n’existe pas beaucoup de diplômes qui forment au métier de gestionnaire de paie. Généralement, un diplôme Bac +2 ou Bac +3 suffisent pour accéder à ce poste mais un Bac +4 ou +5 dans le domaine des ressources humaines et de la comptabilité sont très appréciés. Les postes occupés en gestion de paie sont considérés comme un moyen d’accéder à des postes à plus haute responsabilité de responsables RH ou comptables.

  • 🕊️ Quel statut pour un gestionnaire de paie indépendant ?

    Les gestionnaires de paie indépendants se lancement de manière généale avec le statut de « micro-entrepreneur » et exercent en tant qu’auto-entrepreneur. La proédure pour s’installer en auto-entrepreneur est assez simple et ne nécessite aucun investissement en temps ni en argent. 

Gagnez en productivité.
On se charge de votre administratif.
NOUS CONTACTER